Accueil » Transport Aérien » Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus

Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus

Le centre lyonnais de simulateurs de vol, Air Campus implanté à Lyon-Saint Exupéry, a été placé en règlement judiciaire, fin septembre 2012. Pour Aéroports de Lyon, il n’est pas question de perdre cette vitrine.

Air Campus ne dispose plus que d'un seul de ses deux simulateurs.
Une chose est sûre : Sim Industries qui détient 27% du capital d’Air Campus ne fera pas partie du tour de table...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

8 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus
    Arrêtez de parler sans rien savoir, vous connaissez les tenants et les aboutissants ? Non.
    La France est surtout spécialiste du dénigrement systématique et du si c’était moi j’aurais pas fait comme ça. Il faut plutôt saluer le courage qu’il faut pour lancer un tel projet. Moi qui ai créé une « petite » boite dans l’avionique j’ai déjà du mal à dormir alors là…

    Répondre
  • Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus
    C’est pourtant facile à comprendre, connaissez-vous le prix d’achat d’un simu? le prix d’une heure de formateur, et d’un examinateur pouvant travailler en France ? le prix d’un TRTO à maintenir et de la redevance à payer? le prix du centre et tous les coûts cachés: frais de structure, assurance, personnel administratif et commercial?

    Et connaissez-vous le prix d’une heure de formation à la vente? …et connaissez vous le prix que pratique la concurrence internationale?
    L’ équation à établir est impossible à tenir en France, tout simplement.

    Une société ne délivrant que de la formation aéronautique sur des machines à ce prix là, ne peut pas tenir. Regardez un peu les centres de formations aéronautiques qui ont mis la clef sous la porte ces deux dernières années.
    Triste réalité, mais au combien vrai.

    Répondre
  • Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus
    Toujours le même problème, en premier il faut savoir si l’ aérodrome de Lyon est rentable ? et s’il bénéficie de subventions diverses et variées, ou s’il réussi à vivre uniquement de ce que rapport l’ aéroport par lui-même.

    autre question, il faudrait( parait-il ) au moins quatre simu pour être rentable, et pourquoi pas huit ? pourquoi ? il y a la queue ? ou ceux-ci ne corerespondent pas à la demande ?

    Il reste que s’il faut ( encore ) investir de l’ argent public…je pose la question = qui va payer ? car à ce tarif là, nos impôts ne suffiront plus, et on croûle sous les impôts, et que le taux horaire de nos entreprises est plus elevé qu ‘ en Allemagne, parce que, anormalement, nous payons trop d’ impôts , divers et variés…IL FAUT ARRETER L ‘ HEMORAGIE…

    esperons que les reprenneurs ( nous le saurons dans quelques jours ) ne seront pas des  » investisseurs  » à base d’ argent public…on découvre Paul pour habiller Pierre…et le trou augmente chaque jour…debout sur les freins !

    Répondre
  • Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus
    encore de l’argent public gaspillé
    la formation des équipages basés!! foutaises!!

    Répondre
  • Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus
    Guynemer13 je suis bien d’accord avec toutes les interrogations que tu te poses ….
    je suis très surpris moi aussi …
    un collègue qui devait passer sa prorog 320 m’a dit qu’ils le vendait plus cher à l’heure qu’a Air france … alors forcément il est allé sur un simu d’Air france …bref.. on sait pas tout ..tout ça est bien mal parti !

    Répondre
  • Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus
    Ouh la la, inauguré en septembre 2011 et…en règlement judiciare fin septembre 2012 !!! et d’après les articles précédents il y avait 110 QT 320 de signées et démarrées avec les philippins en sept 2011, un TRTO, un FTO à venir, des bimoteurs + un réacteur à venir, une école PNC et plein d’autres FF à venir !!! et bang…12 mois après c’est déjà le dépôt de bilan !!! avec que 2 mois de poursuite et même pas 6 !!! Et cela serait dû à un manque de FF !!! Et les hollandais sont déjà repartis avec le simu 320 !!! celui qui était occupé à plus de 50 % !!!
    Euhhh, cela me semble pour le moins étrange, ou on nous dit pas tout, ou on nous prend pour des gogos, et ça je veux bien le croire c’est de plus en plus courant en France, ou alors l’équipage en charge du projet, certes ambitieux, a fait pour le moins preuve d’un amateurisme hallucinant dans sa phase business plan !!! et par la même occasion les banquiers avec (ce que j’ai un peu plus de mal à imaginer) !!! Au fait, y avait il de l’argent public dans ce projet ?
    J’aimerai bien en savoir un peu plus sur les raisons de ce flop tonitruant

    Répondre
    • Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus
      En effet, Guynemer, c’est étrange.
      J’étais rentré en contact avec l’ancien directeur d’Air Campus pour un projet. Il m’avait fait comprendre que ça ne pouvait pas aboutir: Les FFS étaient over bookés.
      Donc, ce redressement judiciaire est bizarre. Tu l’as dit, « on ne nous dit pas tout »..
      _

      Répondre
  • Aéroports de Lyon vole au secours d’Air Campus
    Courage Laurent!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.