Accueil » Aéroports de Paris revoit encore ses prévisions à la baisse

Aéroports de Paris revoit encore ses prévisions à la baisse

Les aéroports parisiens, d'Orly et de CDG en grand difficulté. © Groupe ADP

Le Groupe ADP et en particulier les deux aéroports parisiens (CDG et Orly) accusent une forte baisse d’activité au premier semestre qui remet en question les hypothèses initiales de redressement du trafic aérien. Le retour au niveau de 2019, n’est pas attendu avant 2024-2027.

Le groupe ADP estime que le trafic de Paris Aéroport (Charles de Gaulle et Orly) pourrait revenir au niveau atteint en 2019 entre 2024 et 2027. Outre que l’échéance du redressement est repoussée, l’amplitude de cette fourchette démontre la difficulté de l’exercice, tout autant que la fragilité des prévisions. « Dans ce cadre, le trafic est estimé, à Paris, à 65 % – 75 % du niveau de 2019 en 2022, à 75 % – 85 % du niveau de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • C’était prévisible !
    Alors, pourquoi commander des avions neufs en masse ?
    Il y aura encore des faillites.
    Les grosses têtes (dirigeants – actionnaires et autres) pensent toujours avoir raison !
    Dans quelle merde on va ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.