Accueil » American Airlines licencie 13.000 salariés

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

American Airlines licencie 13.000 salariés

Suite à son dépôt de bilan (Chapitre 11), le 29 novembre 2011, American Airlines va mettre en œuvre un plan de redressement qui vise à réaliser 2 milliards d’économies par an d’ici 2017 : renouvellement de la flotte, diminution des effectifs et remise en question des avantages sociaux.

2.02.2012

Le plan de redressement présenté le 1er février 2012 par Tom Horton, PDG d’American Airlines, a comme objectif une amélioration annuelle des résultats financiers de plus de 3 milliards de dollars d’ici 2017, dont 2 milliards de dollars de réduction des coûts et 1 milliard de dollars d’amélioration du chiffre d’affaires. C’est, selon le dirigeant, le prix à payer pour sauver la compagnie, placée sous la protection de la loi sur les faillites (Chapitre 11), le 29 novembre 2011. Un élément clé du plan d’American Airlines, destiné à lui permettre de sortir de la phase de restructuration et à être plus compétitive, est la réduction des coûts de personnel dans l’ensemble de ses groupes de travail.

American Airlines a informé ses employés le 1er février que toutes les unités, y compris la direction, devront réduire leurs coûts totaux de 20%. Ces réductions doivent générer une économie moyenne en coûts de personnel de 1,25 milliard de dollars par an entre 2012 et 2017. Elles vont se traduire par une réduction totale des effectifs d’environ 13.000 personnes. Les conventions régissant les retraites et l’assurance-maladie vont également être dénoncées. « Ce sont des décisions difficiles à prendre, mais elles sont indispensables pour l’avenir d’American Airlines » a déclaré Tom Horton.

American Airlines prévoit dans le même temps d’investir en moyenne 2 milliards de dollars par an dans la modernisation de sa flotte, d’ici à 2017.

La rédaction

A propos de Martin R.

chez Aerobuzz.fr
Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.