Accueil » Anne Rigail est la nouvelle directrice générale d’Air France

Anne Rigail est la nouvelle directrice générale d’Air France

Le nouveau directeur d'Air France est une femme et c'est une première pour la compagnie française. Dans la foulée de la nomination du canadien Benjamin Smith à la tête du groupe Air France - KLM, l'heure est résolument au changement.

12.12.2018

Anne Rigail, la nouvelle directrice générale d'Air France, a débuté sa carrière professionnelle en 1991 chez Air Inter. © Air France

Anne Rigail était jusqu’à présent Directrice générale Adjointe Client d’Air France. Elle prendra ses fonctions de Directrice générale d’Air France le 17 décembre 2018. Elle remplacera à cette date Benjamin Smith, qui avait été nommé Directeur général d’Air France par intérim jusqu’à la fin de l’année 2018.

Bien évidemment, à la tête du groupe, comme à la présidence du Conseil d’administration, chacun y va de ses louanges. Toutefois, il est intéressant de noter que Benjamin Smith, Directeur général d’Air France-KLM, a tenu à souligner le fait que Anne Rigail est une professionnelle du transport aérien, et ça aussi c’est nouveau pour Air France :  « Tout au long de sa carrière au sein de la compagnie,  elle a toujours porté une attention particulière à ses équipes dans la mise en œuvre des transformations qu’elle a menées, et placé le client au cœur de toutes ses actions. »

Une connaissance terrain d’Air France

C’est un fait, la nouvelle directrice générale est une professionnelle de terrain qui connaît bien le transport aérien et en particulier la compagnie, ce qui n’a pas toujours été le cas par le passé. Ses prédécesseurs connaissaient mieux le fonctionnement si singulier des cabinets ministériels que celui d’une compagnie aérienne.

Anne Rigail (49 ans), diplômée de l’Ecole des Mines de Paris, a en effet intégré Air Inter en 1991. En 1996, elle est nommée Responsable du service client Air France de l’escale de Paris-Orly. En 1999, elle devient Responsable de la correspondance passagers et bagages du hub à Paris-Charles de Gaulle, puis responsable du produit client et bagage pour l’Exploitation Sol. En 2005, elle est nommée Responsable des opérations du hub de l’aéroport Paris-CDG. Elle devient Directrice de l’Exploitation Sol à Paris-Charles de Gaulle en 2009. En 2013, elle devient Directrice générale adjointe Service en vol, en charge du Personnel Navigant Commercial. Elle est nommée en 2017 Directrice générale Adjointe Client.

« Aujourd’hui, avec à mes côtés Anne Rigail et Pieter Elbers, Président du Directoire de KLM, le groupe Air France-KLM franchit une étape importante de sa réorganisation pour repartir à la conquête de ses marchés. », affirme Ben Smith. Il devra toutefois continuer à composer avec un conseil d’administration hérité d’une autre époque.

Gil Roy

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

11 commentaires

  • Antoine Delagarde

    Non Anne Rigail ne sait pas, à ma connaissance, piloter. Pas plus qu’elle ne sait préparer une recette de plateau repas, concevoir un nouveau système informatique de réservation, etc. Et heureusement. Car ce n’est pas ce qu’on lui demande (mais rassurez-vous, si elle devait apprendre à piloter, elle le ferait, ce n’est pas si compliqué, et elle est ingénieur des mines, ce qui est un peu plus difficile d’accès que l’ENAC…)
    On lui demande de prendre les bonnes décisions en comprenant les enjeux. Pour l’avoir vu travailler, je peux confirmer qu’elle sait le faire. Elle a, qui plus est, de grandes qualités d’écoute et d’humilité, ce qui est assez rare parmi ceux qui croient tout savoir de l’aérien.

  • Jean claude

    Parbleu quoi de plus facile que d’obtenir des résultats instantanés. Y qu’à, faut qu’on !
    Les plus de Ben : des professionnels aux manettes. Le PS a repris confiance et les PNT ont viré les Chavistes de leur principal syndicat. Et un dialogue social relancé.
    Les précédents dirigeants n’avaient fait que mettre la compagnie par terre par de multiples erreurs et renoncements.

  • Gerard

    Responsable de ceci, Responsable de cela, Directrice de ceci, Directrice de cela, …
    Bien !
    A-t-elle au moins une fois piloté un avion dans sa vie (avec ou sans brevet) ?

    • Jean-Mi

      C’est pas ce qu’on lui demande ! Par contre elle a déjà démontré sa compétence (et ses résultats) dans la gestion de postes stratégiques dans le domaine de l’aviation.
      Ce que je pourrais lui demander n’est pas d’être pilote, mais d’avoir une culture de l’aviation, une connaissance de l’aviation.
      Si elle pilote, c’est encore mieux.
      Pour rester chez Air France, je vais remonter jusqu’aux ligne Latécoère : Didier Daurat n’était pas le meilleur des pilotes, ni le meilleur mécano, ni le meilleur navigateur. Il avait fait tout ça pendant 14-18. Mais il avait la ligne dans le sang, et savait gérer des hommes pas simples genre Mermoz… Et il est devenu le monument dont on parle encore avec des trémolos 50 ans après sa mort.

    • Eagleone

      La majorité des directeurs d hôpitaux ne sont pas médecin. CQFD

    • Philippe

      Quelle remarque débile et machiste ! !
      Je suis un homme et je souhaite que les femmes prennent plus de pouvoir dans les entreprises. Plus de sensibilité, plus à l’écoute et moins corrompue.

  • peterdarger

    Bien bien,
    et le ptit Benjamin smith avec son gros salaire et ses stocks options,
    il aura fait quoi au juste en 6 mois…?

    • Tonton Volant

      Excellente question à plusieurs centaines de milliers d’Euros !

    • Jean-Mi

      Le ménage !
      Et les résultats se verront sur le moyen et le long terme. Pourquoi vouloir un résultat instantané ? Benjamin Smith n’est pas Harry Potter.
      Vous voulez changer la décoration pour noël pour que ça fasse beau tout se suite, alors que lui veut réparer les murs et même les fondations pour pas que ça s’écroule…
      Vous voulez des pépettes tout de suite, lui remets des professionnel du métier aux commandes stratégiques ! Quelle solution est viable à long terme ?
      Il a encore beaucoup de travail à faire ! Mais j’apprécie que même du coté des pilotes et de leurs syndicats on fait le ménage… Y aurait-il une prise de conscience ?

    • HG

      Il remplace les énarques et autres fonctionnaires patentés par des gens compétents…..et ça c’est nouveau et judicieux!

      • Philippe

        ah si ils pouvaient faire ça partout en France. Comme en Allemagne où la plupart des grands patrons sont issus de l’apprentissage et sont montés d’années en années dans les échelons. Comme ça ils savent de quoi ils parlent eux.
        Bon courage à elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.