Accueil » ATR revendique deux tiers du marché mondial des turbopropulseurs

ATR revendique deux tiers du marché mondial des turbopropulseurs

Le constructeur franco-italien ATR a dévoilé au salon de Farnborough une série de commandes qui portent ses ventes à 24 unités (23 ATR 72-600 et 1 ATR 42-600) depuis le début de l’année.

Même si avec 24 avions vendus au premier semestre, 2012 est loin du record historique de 2011, l’année s’annonce bonne pour ATR. A Farnborough, le constructeur franco-italien a fait état d’une série de commandes récentes. La plus importante est celle de la compagnie taïwanaise portant sur 8 ATR 72-600 (plus une option sur un ATR 72-600) pour un montant de 210 M$. Nordic Aviation Capital qui avec plus de 100 ATR dans son portefeuille, est le plus gros propriétaire d’ATR...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • ATR revendique deux tiers du marché mondial des turbopropulseurs
    Qu’il essaye chez Airbus – un copain y est entré dans plus ou moins les mm qualifications.
    mais faut aller à Toulouse.
    ou Latécoere aussi engage et MEME FORME !!
    encore meiux
    qu’il ne lâche pas !
    s’il a la tête et les bras , il réussira
    COURAGE

    Répondre
  • ATR revendique deux tiers du marché mondial des turbopropulseurs
    Dommage qu’il n’y a pas d’embauche possible . Mon fils 29 ans célibataire , mobile , ( monteur en structures aéro et chaudronnier ) a postulé et rien !!!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.