Accueil » Boeing prévoit une hausse du marché de l’aviation commerciale

Boeing prévoit une hausse du marché de l’aviation commerciale

D'après les chiffres de Boeing, ce sont les monocouloirs qui devraient être les plus plébiscités d'ici à 2040 avec un besoin mondial estimé à plus de 32.600 unités. © Boeing

Les projections de Boeing sur les 10 années à venir envisagent un besoin de 19.000 avions commerciaux au niveau mondial. L'estimation de l'avionneur passe de 8.700 milliards de dollars en 2019 à 9.000 milliards d'ici à 2031. Le besoin en pilotes sur 20 ans est quant à lui revu à la baisse avec 30.000 personnes en moins.

En dépit de la crise sanitaire encore bien actuelle, Boeing demeure confiant dans la croissance du nombre de passagers et, en corollaire, du marché de l’aviation commerciale.

L’avionneur a ainsi revu ses chiffres à la hausse pour ces nouvelles estimations, espérant une « progression soutenue de la reprise. » Ses nouvelles projections sont augmentées en comparaison de 2020, mais aussi en comparaison des chiffres estimés en 2019, avant la crise.

Avant la pandémie, en juin 2019, l’avionneur de Seattle prévoyait un marché...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

6 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Airbus, Boeing pour l’aéronautique, les mégas bateaux de croisières pour la navale, par exemple, prévoient une intensification de la production liés à une demande croissante de passagers pour les prochaines années.
    Posture des industriels!

    Côté des pouvoirs publics, en général, c’est le défi écologique qui est d’actualité. Limitation des émissions de Co2, interdiction des véhicules diesel à moyen terme, vélos et véhicules électriques circulant en agglomération, etc….
    Posture des politiques!

    Quels sont les plus hypocrites?

    Répondre
  • Et alors ? Est ce qu’un groupe comme Boeing dans la misère industrielle où il se trouve doit faire de la prospection à ce niveau c’est a dire parler du besoin en pilotes et technicien, et somme toute cela ajoute-t-il de la crédibilité à sa communication !

    C’est normalement pas un fournisseur qui définit le besoin des clients…m’enfin fut un temps où c’était le principe !

    Répondre
  • Bonne lecture pour les «  »Assises »!

    Répondre
  • Haha, on en reparlera.
    Quand les crises climatiques, qui engendrent les crises alimentaires, sanitaires, puis géo-politiques se produiront, sans compter les crises énergétiques et économiques, on verra la tête des dirigeants illusionnés de Boeing…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.