Accueil » Il y a un après-Air France pour CityJet

Il y a un après-Air France pour CityJet

 

L’ancienne filiale irlandaise d’Air France poursuit sa croissance en Scandinavie. Après avoir acquis, le 24 janvier 2017, la compagnie régionale danoise Cimber, elle devrait confirmer à Bombardier, le 31 janvier 2017, une commande de 6 CRJ900 assortie de 4 options.

26.01.2017

CityJet est en passe de constituer une flotte de 22 CRJ900. © Bombardier

Les six nouveaux CRJ900 que doit commander CityJet seront exploités sous contrat de location avec équipage (« wet lease ») pour Scandinavian Airlines (SAS). La compagnie irlandaise possède actuellement une flotte de 8 avions CRJ900 qui sont déjà sous contrat de location avec équipage pour SAS. Le transporteur prendra également livraison de quatre nouveaux avions CRJ900 au début de 2017, tel que le prévoit la commande annoncée par Bombardier le 25 avril 2016, portant, à court terme, à 12, la flotte d’avions CRJ900 appartenant à CityJet. Dans...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

  • nono le mecano

    c’ est vraiment dommage qu’ a UTA (et Air Inter) on n’ ait pas eu la meme possibilite. les histoires de France seraient probablement différentes aujour d’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.