Accueil » Transport Aérien » La pandémie ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir pour le transport aérien

La pandémie ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir pour le transport aérien

Les aéroports européens tablent sur une croissance de +7,2 % du trafic passagers en 2024 par rapport à 2023, ce qui devrait les amener à dépasser les volumes d’avant la pandémie. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Selon l’IATA (International Air Transport Association), en 2023 le transport aérien s’est rapproché de son niveau de 2019. En 2024, il devrait le dépasser. Quant aux aéroports européens, ils ont accueilli 2,3 milliards de passagers soit 5,4% de moins qu’avant la crise.

L’IATA ne compte pas le trafic en nombre de passagers, mais en « passager-kilomètre payant » ou RPK (Revenue Passenger Kilometers) autrement dit, en nombre total de kilomètres parcourus par les passagers. La notion définie par l’OACI et adoptée par les professionnels est plus proche de la réalité économique, mais moins parlante pour le commun des mortels. On retiendra simplement que l’IATA note que le niveau d’activité du transport aérien mondial a atteint 94,1% de celui de 2019. L’association des compagnies aériennes estime que dès 2024, la crise sera derrière.

En 2024, ce sont les compagnies aériennes d’Amérique latine qui affichent les meilleurs taux de remplissage avec un score à 84,7%. Les compagnies nord-américaines les talonnent à 84,6%. Les européennes sont à 83,8%.

L’ACI Europe, l’association des aéroports européens, a comptabilisé 2,3 milliards de passagers dans les aéroports européens en 2023, soit 5,4% de moins qu’en 2019. 2023 a été une année de forte reprise (+19% par rapport à 2022). Les bons résultats de décembre 2023, rendent l’ACI Europe optimiste pour 2024.

Le Top 5 des aéroports européens en 2023, s’établit de la manière suivante :

  • Londres-Heathrow : 79,2 M de passagers soit +28,5% par rapport à 2022 et -2,1% par rapport à 2019
  • Istanbul : 76 M soit +18,3% / +11%
  • Paris-CDG : 67,4 M soit +17,3% / -11,5%
  • Amsterdam-Schiphol soit 61,9 M : +17,9% / -13,7%
  • Madrid : 60,2 M soit +18,9% / -2,5%

L’ACI Europe note « un impact majeur » des changements structurels induits par le Covid-19. La demande est forte en matière de loisirs et de déplacements privés (Visiting Friends and Relatives). En revanche, les voyageurs affaires tardent à revenir. Les entreprises ont pris de nouvelles habitudes pendant la pandémie. Certains observateurs estiment qu’un quart du marché affaires est définitivement perdu ce qui oblige les compagnies traditionnelles à repenser leur modèle économique.

« En conséquence, nous maintenons pour l’instant notre prévision d’une augmentation de +7,2 % du trafic passagers cette année par rapport à 2023, ce qui devrait nous amener à dépasser de seulement +1,4 % les volumes d’avant la pandémie.« , conclut l’ACI Europe.

Aerobuzz

L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 300.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique. Sa base de données regroupe plus de 20.000 articles publiés depuis 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.