Accueil » Le contrôle en-route se prépare au nouveau logiciel 4-Flight

Le contrôle en-route se prépare au nouveau logiciel 4-Flight

1.750 contrôleurs répartis dans les 5 centres du contrôle en-route ont été formés à 4-Flight et Coflight, ainsi qu'une centaine de techniciens. © DGAC

Datant des années 1960, le système actuel de gestion du trafic aérien en France n'a cessé d'évoluer depuis. Malgré les mises à jour, l'outil de suivi des vols au-dessus du territoire français n'est plus adapté aux nouvelles technologies et aux récents concepts opérationnels tendant vers le Ciel unique européen. Un nouveau système de contrôle, 4-Flight, est en cours de tests pour un déploiement prévu à partir de fin 2022.

A l’heure actuelle, le trafic aérien est suivi par quelques 1750 contrôleurs aériens répartis dans cinq centres, à l’aide du logiciel CAUTRA (Coordonnateur Automatique du Trafic Aérien), qui fait le lien entre les informations des plans de vol et les données radar. L’architecture du logiciel, développé dans les années 1960, en est aujourd’hui à sa 5e génération et utilise encore les fameux « strip », ces bandes de papier imprimées.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • CRNA et non CNRA.
    Les centres de Brest et Bordeaux n’utilisent plus les strips papier depuis plusieurs années déjà, suite à la mis en place du système EEE, intermédiaire entre CAUTRA « papier » et 4F.

    Répondre
  • par Xavier Bechereau

    merci pour ce petit article sur le contrôle. Amusant de voir les photos de collègues sur ce site 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.