Accueil » Le ralentissement de la croissance du trafic aérien français se confirme

Le ralentissement de la croissance du trafic aérien français se confirme
premium

Les grèves de décembre 2019 coûtent cher aux aéroports français. Toutefois cet accident de parcours ne fait qu’amplifier un net tassement du trafic passagers au second semestre 2019.

23.01.2020

Décembre 2019, un mois perturbé sur les aéroports français. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Le second semestre 2019 a été nettement moins dynamique que le premier et les prévisions de trafic aérien pour la France s’annonce en retrait sensible par rapport, non seulement à 2019, mais aussi aux années précédentes. Sur les aéroports parisiens, le trafic a augmenté de 4,8 % au premier semestre et de seulement 0,5 % au second semestre. A Bale-Mulhouse, la croissance est passée de 13,1% au premier semestre à 6% pour l’ensemble de l’année, ce qui laisse supposer une...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

  • Pilotaillon agro-écolo

    Chez Uderzo et Goscinny, ça s’appelle la « guerre psychologique » et l’opus s’appelle « La zizanie » : tout un programme.
    La France dans toute sa splendeur : on tappe sur tout et tout le monde puis on regarde (à peine) les effets de cette belle recette… si subtile, si intelligente.
    Allons y, nous sommes les champions du monde de la grève ! Parfait, changeons rien.
    Rendez vous pour la prochaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.