Accueil » L’EASA fait évoluer son projet de navigabilité des eVTOL

L’EASA fait évoluer son projet de navigabilité des eVTOL

Le projet de cadre règlementaire de l’EASA pour la sécurisation des déplacements en Europe des futurs petits aéronefs à décollage et atterrissage verticaux (VTOL) vise désormais des engins plus grands.

6.07.2019

Airbus a présenté pour la première fois au public son taxi volant électrique Vahana lors du salon aéronautique du Bourget 2019. © Airbus

La version initiale du projet européen de certification se limitait à cinq passagers. Elle passe désormais à neuf. Les eVTOL pourront ainsi être plus puissants et plus lourds. L’exigence de masse maximale au décollage passe elle de 2.000 kg (ou moins) à 3.175 kg. Il s’agit d’une « condition spéciale » et finale, a précisé l’EASA, et qui fait suite à une  consultation publique lancée fin 2018.

Des normes adaptées à des aéronefs d'un nouveau genre

Ce travail réalisé en collaboration avec...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

2 commentaires

  • DUFY Michel

    TRES TRES BONNE NOUVELLE pour l’Avenir des Projets Industriels des eVtol. Les projets de « Taxis Volants Electriques » en France, qui se comptent actuellement sur les doigts d’une main, vont ainsi pouvoir enfin « décoller » et ne vont plus être la risée de certains qui, dans ces colonnes l’année dernière, qualifiaient ceux-ci d’ « effet de mode » ! …gageons que les deux projets d’AIRBUS ont bien poussé la nécessité d’adapter la Réglementation Européenne pour rendre viable leur future exploitation commerciale. Il reste maintenant à définir plus précisément, et sans doute à court terme, l’environnement UTM en France, afin de dessiner le futur U-SPACE urbain dans lequel ces taxis volants vont pouvoir évoluer…

  • Toto45

    « Airbus a présenté pour la première fois au public son taxi volant électrique Vahana »… à ne pas confondre avec le Valhalla des Vikings !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.