Accueil » Les aéroports français comptent les jours de grève en avril

Les aéroports français comptent les jours de grève en avril

Entre les grèves des personnels d’Air France, celles de Lufthansa et de certains centres de contrôle aérien français, le trafic aérien a été perturbé quasiment un jour sur deux en avril 2018. Et pendant ce temps, avec une étonnante discrétion, les Assises du transport aérien développent leur programme. Quant aux aéroports qui auraient pu bénéficier d’un report du trafic SNCF lourdement impacté par un mouvement social de longue haleine, l’innovation est en marche. Faits marquants d’avril 2018.

2.05.2018

Volotea lance sa cinquième base française à Marseille, en présence de Philippe Bernand, Président du directoire de l’Aéroport Marseille Provence, Carlos Muñoz, PDG et Fondateur de Volotea. © AMP

La chronique d’avril 2018 est évidemment rythmée par les grèves et les retards. Au prix de tours de force répétés huit fois dans le mois, Air France est parvenu à assurer 75% de son programme les jours de grève. Un peu moins assure l’intersyndicale. Malgré tout, les passagers évitent de prendre des risques et optent pour d’autres solutions, souvent au détriment de l’aérien. La deuxième compagnie en France, easyJet dont le taux de remplissage déjà remarquable, ne peut offrir qu’une...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

4 commentaires

  • fildru

    Avec un peu d imagination et en collant des ailes aux Ouibus , AFR va se transformer en Norcam Dlihcohr Airlines Inc gmb etc tout sauf .fr ! Ou bien voler avec des poussifs md93 lowcost comme les derniers des optimistes !

    • chorus2a@gmail.com

      MD 93 ? C’est quoi ça?
      MD 90, je connais. MD 95, aussi; (le 717 en fait)
      mais 93, je vois pas.
      Poussif? Heu… ca veut dire quoi?

  • LOTSER68

    Le bateau coule normalement….

  • HG

    Cher Gil Roy,
    Il y a plus de 35 ans on se tutoyait sur le terrain de vol à voile de Corbas alors je me permets de continuer! Tout d’abord merci pour la qualité d’Aérobuzz qui me donne l’occasion de « récréations intéressantes ».
    Je souhaite commenter ici une information ci dessus concernant ce que tu appelles l’amélioration de l’efficacité du contrôle sécurité à Lyon St Exupéry.
    Je suis très surpris de lire ceci. En effet, car je pense que tu parles du nouveau terminal 1B, les plus aptes à qualifier ou non d’amélioration ce service sécurité sont les passagers. Or depuis la mise en service du terminal 1B en Octobre 2017, ce ne sont que plaintes des passagers fréquents qui naturellement comparent avec d’autres terminaux ou aéroports. Je ne parle ici que de l’intérieur du terminal. Tout y mal organisé. On monte, on redescend, on remonte, on passe très difficilement les contrôles sécurité avec un système ou c’est la loi du plus pressé ou du plus fort qui prévaut… Ne parlons pas des contrôles de polices, nécessaires, mais de plus en plus long. Dans les zones d’attentes et d’embarquement tout est mal indiqué, les lounges sont éloignés et mal tenus. Non ce terminal 1B est un cauchemar pour les passagers qui y passent si souvent. …… Même le personnel travaillant au T1 comprend les critiques reçues des passagers!
    Malheureusement les Cies Lufthansa, Swiss, Austrian, British airways ont été pénalisées en les transférant du T2 au T1.
    L’Aéroport de Lyon St Exupéry met pourtant un site à la disposition des passagers…..mais ne prend jamais la peine de répondre. Finalement, est ce que les passagers sont la préoccupation première des gérants de cet aéroport ?
    Merci de m’avoir lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.