Accueil » Transport Aérien » Les aéroports français transformés en parkings pour avions de ligne

Les aéroports français transformés en parkings pour avions de ligne

Stockages en cours sur les taxiways de Roissy-CDG. L'aéroport peut accueillir jusqu'à quelques 230 appareils selon Groupe ADP. © Aerobuzz.fr

Roissy, Orly, Lyon, Clermont-Ferrand, Morlaix, Marseille, Vatry, Lille, Tarbes… Partout les avions sont stockés dans l’attente de jours meilleurs et surtout dans le respect de procédures strictes de confinement. Tour de France, à la rencontre des gestionnaires d’aéroports reconvertis en gardiens de parkings.

En Allemagne, le Groupe Lufthansa a été l’un des premiers à réduire la voilure à seulement 5% de l’habituel. Quelques 700 avions du Groupe sont immobilisés à Frankfort (principalement) où la piste Nord est fermée depuis le 23 mars 2020 à 8h00 locale, ainsi qu’à Berlin Schönefled. Même chose chez Air France-KLM, où les gros porteurs Boeing 747-400 et A380 ont été immobilisés en premier dès le 16 mars 2020 à Amsterdam Schiphol et Roissy CDG. A ce jour, la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par jean MARQUINEZ

    Bonjour, comment un arbre d’helice peut-il « se tordre » turbo prop ATR a l’arret ????

    Répondre
  • Les problemes vont se poser pour les appareils dont la date de D-Check (grande visite) est proche, certaines compagnies comme Delta ou American Airlines preferant retirer ces appareils de leurs flottes de facon definitive en les envoyant a la casse, quel gachis …

    Répondre
  • Le problème s’accentue gravement, malgré que toutes les compagnies dispose du yield management ou de leur propre système ( qui est un logiciel d’optimisation de gestion notamment pour l’aviation) laisser des avions au sol va poser des coûts supplémentaires à ajouter à une longue liste et cela va faire très mal sachant que les marges pour les compagnies sont très faibles entre 1 et 2 % !!.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.