Accueil » L’IATA dénonce le bonus-malus imposé par la Chine aux compagnies étrangères

L’IATA dénonce le bonus-malus imposé par la Chine aux compagnies étrangères

Depuis Pékin, Air China comme toutes les compagnies chinoises a pu continuer de se rendre vers Paris alors que Air France n'est toujours pas autorisée par la CAAC à revenir avec des passagers... © Airbus / Master Films

Le 4 juin 2020 la CAAC (Civil Aviation Administration of China) a introduit un système de bonus-malus auprès des compagnies aériennes étrangères. Elles seront suspendues une semaine si au moins cinq de leurs passagers sont testés positifs au Covid-19 à leur arrivée en Chine. Face à ce dictat du ciel, Air France n’a pas commenté alors que l’IATA dénonce…

Des pratiques « punitives » qui n’ont pas lieu d’être comme l’a précisé l’IATA à Aerobuzz.fr ce mardi 16 juin 2020 : « L’IATA est d’avis que si un passager s’avère positif à l’arrivée, les compagnies aériennes ne devraient pas être « punies » par des sanctions financières telles que des amendes ou des pénalités opérationnelles telles que le retrait du droit d’opérer sur le marché. »  Les « bons » élèves (si aucun passager n’est testé positif durant trois semaines d’affilée) se verront en...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Alexandre Aubin

    Les chinois sont responsables de l’épidémie et maintenant ils nous sanctionnent pour favoriser leurs compagnies aériennes…
    Lâché par l’Amérique, l’Europe est impuissante à faire face à l’empire du milieu qui prend de plus en plus une posture de super puissance, voire de maitre du monde.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.