Accueil » L’indemnisation des passagers aériens devient un marché juteux

L’indemnisation des passagers aériens devient un marché juteux

Le propriétaire chinois de l'aéroport de Toulouse défraie une nouvelle fois la chronique aéroportuaire. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

C’est la surenchère entre les sites internet qui font de l’indemnisation des passagers aériens victimes de retards ou d’annulation leur fonds de commerce. Cet été en France seulement, avec les dysfonctionnements du ciel européen, ce sont plus de 800.000 personnes concernées.

La législation européenne est particulièrement favorable aux passagers confrontés à des retards ou des annulations de vols. Les indemnités peuvent aller jusqu’à 600 euros pour un vol de plus de 3.500 km. Selon les start-up qui se sont spécialisées dans l’aide aux passagers, un passager sur deux ne ferait pas valoir ses droits.

En s’octroyant une commission allant de 18% à 30% sur chaque dossier résolu, Air Indemnité, Refund my Ticket, Flight Right ou encore Air Help visent gros. Selon leurs...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Suite à un retard de plus de 8h sur un CDG-DEN via SIN pour un problème hydraulique sur A380 au départ de CDG (4h d’immobilisation sur le tarmac), indemnisation accordée par SIA (600€ par voyageur) après une lettre RAR circonstanciée et documentée… Alors chapeau au Service Client de SIA, affaire réglée en moins de 60 jours… Je me voyais déjà les assigner devant le Tribunal d’Instance (menace en conclusion de ma lettre)…
    Finalement avec un peu de temps et quelques recherches documentaires on peut s’affranchir de ces start-ups…sauf si, peut-être, ladite compagnie n’a pas de représentation en France.

    Répondre
  • C’est le modèle une pratique générale étasunien, chère à certains, qui existe depuis des années. des avocats qui viennent vous voir et vous inciter à attaquer pour tout et n’importe quoi.
    Si je ne me trompe, pourquoi Cessna a arrêté de construire certains monomoteurs pendant un temps et retiré la licence de construction à Reims Aviation (C172, C182, RA82 – train rentrant, etc) ? A cause de la « garantie produit ». Il suffisait que quelqu’un se foule la cheville en montant ou descendant de l’appareil pour qu’il attaque — merci l’avocat — et aie une possibilité de récupérer des pépètes, c’est : « qui veut des millions « 

    Répondre
  • Pour un vol easyJet de Londres à Montpellier retardé initialement de 3 heures causé par la grève des contrôleurs aériens français la compagnie decide carrément d’annuler le vol pour ne pas avoir à dédommager et là les sites disent pas de compensation alors que le retard était la conséquence de la grève mais l’annulation une décision futée de la compagnie

    Répondre
    • C’est de bonne guerre, il fallait s’y attendre.

      Répondre
      • Pas du tout, ils ont annule le vol pour des questions operationnelles, maintenir un vol a destination d’un aeroport secondaire et chambouler tout le planning de l’avion n’aurait eu aucun sens. En annulant ce vol, ils ont mecontente un minimum de pax

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.