Accueil » Moins de grève, mais plus de revendications

Moins de grève, mais plus de revendications

Le nouveau hall, inauguré en mai 2019, permet de traiter 500.000 passagers de plus sur l’aéroport de Montpellier. C’est le trafic que devrait générer en 2020 la seule base de Transavia. © AMM

Alors que l’intersyndicale d’Air France lève son préavis de grève en attendant la nomination de son nouveau PDG avec lequel elle espère faire passer ses revendications, ce sont les contrôleurs aériens qui sont accusés de pénaliser le transport aérien français et européen par la multiplication de jours de grève. Tout cela n’empêche pas les aéroports d'accueillir de nouvelles compagnies et de continuer à investir. [Faits marquants en juin 2018 sur les aéroports français]

Ce n’est pas gagné du côté d’Air France ! La manière dont est en train de se dérouler le choix du futur ou de la future PDG de la compagnie nationale ne laisse rien présager de bon. C’est la foire aux pronostics. Un petit jeu stérile faussé par des fuites organisées.

Futur PDG d’Air France ou la foire aux pronostics

Philippe Capron, directeur financier de Veolia est donné gagnant jusqu’à ce que la presse révèle que les jeux étaient faits et ne ruinent...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.