Accueil » Pour Twin Jet « plus l’heure passe et plus la situation économique est difficile à tenir. »

Pour Twin Jet « plus l’heure passe et plus la situation économique est difficile à tenir. »
premium

Twin Jet a redémarré progressivement ses vols régionaux réguliers après le premier confinement, avec une demande passager faible et des Beech 1900D peu remplis. Le deuxième confinement ne peut qu'aggraver la situation de la compagnie française qui, en une vingtaine d'années, a construit un réseau de lignes à faible flux de passagers.

10.11.2020

Pour Olivier Manaut, PDG de Twin Jet et président de l’Union Nationale des Compagnies Aériennes (UNCAF) : « Voyager en avion n’est pas une obligation, mais une nécessité pour de nombreux concitoyens". © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Avec 80% de passagers en moins sur ses lignes régulières, la compagnie régionale Twin Jet a maintenu tant bien que mal une partie de ses vols entre les deux confinements, de manière à ne pas détruire définitivement des lignes. Certaines d'entre elles, comme le Metz/Nancy-Lyon, relancée le 14 septembre 2020, peinent à atteindre les cinq passagers en moyenne, pour un Beechcraft 1900D de 19 places, avant même le deuxième coup de semonce que constitue le deuxième confinement. Faute de passagers,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.