Accueil » Qatar Airways apporte son soutien à Boeing et met en garde Airbus

Qatar Airways apporte son soutien à Boeing et met en garde Airbus

Avec ce double contrat passé avec Boeing, Qatar Airways lance un avertissement à 27 milliards de dollars à Airbus. © Boeing

Fidèle à ses habitudes, Qatar Airways ne fait pas dans la demi-mesure en commandant, d’un coup, 50 exemplaires de la future version cargo du Boeing 777-8. Au passage, elle devient compagnie de lancement de ce nouveau modèle. Elle a aussi signé pour 50 Boeing 737-10. Engagée dans un bras de fer avec Airbus, Qatar Airways apporte un soutien ostensible à Boeing doublé d’un avertissement adressé à Airbus.

Le Boeing 737-10, est la version à 230 sièges du 737MAX. C’est aussi le concurrent direct de l’A321neo. Qatar Airways vient d’en commander 25 et de prendre des options sur 25 autres. Soit au total 50 exemplaires. Exactement le nombre d’A321neo, qu’elle avait commandé et que Airbus renonce à lui livrer. Sous-entendu, tant que l’affaire de la peinture des A350XWB n’aura pas été réglée.

Pas besoin d’être un esprit chagrin pour estimer que ce contrat de 50 Boeing 737-10 est...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(3) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) [2]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par davidjm4711@yahoo.fr

    Ben moi je me demande comment se fait t’il qu’il n’y ait que Qatar qui découvre des problèmes de peinture sur l’A350 ! ! !

    Répondre
  • Derrière ce psychodrame, il y a forcément autre chose qu’une bête histoire de « peinture ». D’autant que remédier au problème, quelle que soit la cause, ne doit pas être insurmontable et ne justifiait certainement pas l’annulation d’une commande pareille de la part d’Airbus.

    Répondre
  • par Xavier Bechereau

    Rien d’étonnant mais je ne suis pas sûr que Qatar sera satisfait quand la livraison des 777xf aura pris encore plusieurs années de retard. Cette histoire de peinture… à se demander si les Américains ne sont pas un peu derrière tout ça pr sauver Boeing. Ce ne serait pas étonnant à la vue de la stratégie commerciale agressive de l’état Américain.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(3) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) [2]=> int(3) } array(0) { }

array(3) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) [2]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.