Accueil » Transport Aérien » SNC-Lavalin vend ses activités en France au français Edeis

SNC-Lavalin vend ses activités en France au français Edeis

 

SNC-Lavalin annonce (30 décembre 2016) avoir cédé ses activités en cours en France et à Monaco à Edeis, entité née du rapprochement entre la société de participations française Impact Holding et le fonds d’investissement français Ciclad. Sont notamment concernés par cette vente les 17 aéroports régionaux français que gérait jusqu’à présent le groupe canadien en France, ainsi que les aéroports de Mayotte et de Castellon (Espagne).

L'aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées cible l'aviation d'affaires

L'aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées est la plus importante de 17 plates-formes françaises, en termes de trafic passagers, gérées par SNC Lavalin. © SNC Lavalin

SNC-Lavalin avait annoncé son intention de se retirer de la gestion des aéroports français dans le courant de l’année 2016. On connaissait l’échéance : 31 décembre 2016. Il ne manquait plus que le nom du repreneur. Il s’agit en fait de l’association de deux sociétés, d’une part la société de participations française Impact Holding, dirigée par Jean-Luc Schnoebelen, et d’autre part le fonds d’investissement français Ciclad. Les deux sociétés sont réunies sous la raison sociale Edeis.

Edeis reprend les actifs de SNC-Lavalin SAS qui comprennent les activités d’Ingénierie et Opérations/Maintenance. Plus de 1.100 collaborateurs du groupe SNC-Lavalin SAS en France et à Monaco (dont un peu plus de 400 pour les activités aéroportuaires) sont concernés par cette cession d’actifs. Les contrats d’affermage ou de concession des 17 aéroports régionaux français Angoulême, Annecy Mont Blanc, Auxerre Branches, Bourges, Châlon Champforgeuil, Cherbourg Maupertus, Dijon Bourgogne, Le Havre Octeville, Mayotte, Nîmes Alès Camargue Cévennes, Reims, Rouen, Saint Martin Grand Case, Tarbes Lourdes Pyrénées, Toulouse Francazal, Tours Val de Loire, Troyes, Vannes Golfe du Morbihan et des aéroports de Mayotte et de Castellon (Espagne) se poursuivent. Les équipes demeurent en place.

« Malgré nos efforts de restructuration et d’amélioration au cours des dernières années, nos activités en France n’ont pas généré la rentabilité prévue, a déclaré Ian L. Edwards, président, Infrastructures, SNC-Lavalin. C’était la meilleure option sur le plan économique pour notre entreprise et nos parties prenantes, ainsi que pour assurer la poursuite des activités pour les clients et les employés en France et à Monaco. » A Edeis, nouvel acteur dans le paysage aéronautique hexagonal, désormais de relever le défi. En interne, ce changement de propriétaire semble bien vu. Il devrait en effet raccourcir le circuit de décision. G.R.

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

be419aaaa2d15c758c636134c516ad19VVVVVVVV