Accueil » Aviation d'Affaires » Le brio italien de Pagani ouvre de nouvelles perspectives à Airbus Corporate Jet

Le brio italien de Pagani ouvre de nouvelles perspectives à Airbus Corporate Jet

Au salon Ebace (Genève 22-24 mai 2017), la filiale avions d’affaires d’Airbus a dévoilé le nouveau concept de cabine Infinito pour l’ACJ319 signé par Pagani Automobili. Le designer italien d’hypercars bouscule avec succès les codes de l’aviation d’affaires.

Le designer italien tire parti des dimensions avantageuses de la cabine de l'A319 en version avion d'affaires. © Airbus

Cette nouvelle cabine d’ACJ319 présentée à Genève est aussi débridée que ces automobiles de luxe surgonflées qui illuminent les salons de l’auto du monde entier, à commencer par celui de Genève. Unité de lieu, unité de style, même cible.

Une cabine ouverte sur l’infini

Airbus Corporate Jet a donné carte blanche à l’un des plus grands noms du design automobile. L’iconoclaste designer a ouvert des perspectives jusque-là jamais explorées. Avant d’être une proposition, la cabine Infinito de Pagani est d’abord un concept, autrement dit une nouvelle direction à emprunter pour aboutir à un environnement radicalement repensé.

Pagani et Airbus Corporate Jet transposent le trompe-l’oeil à l’aviation d’affaires. © Airbus

L’une des principales caractéristiques de cet aménagement est son plafond qui permet d’admirer dans la cabine une vue panoramique du ciel au-dessus de l’appareil,… ou de diffuser d’autres images.

Une coproduction Pagani – ACJ

L’équipe design, dirigée par Alberto Piccolo, Designer de Pagani a créé le design initial et le style unique « look & feel » du concept Infinito. Les concepteurs dirigés par Sylvain Mariat, responsable du bureau de design d’Airbus Corporate Jets l’ont enrichi de leur expérience en matière de design et de compatibilité de l’appareil.

Inspirées de la nature, les courbes forment un couloir tout au long de la cabine et sont également présentes au niveau des draperies et des cloisons qui séparent les zones (dont une entre le salon et l’espace de conférence), permettant de passer de l’opacité à la transparence grâce à une simple pression sur un bouton.

Opposition de textures

Ce décor est très proche de celui qui fait l’attrait des hypercars de Pagani : des tapis en cuir souple naturel et un plancher de bois qui contrastent avec la fibre de carbone artificielle utilisée au niveau de l’ameublement et de l’encadrement des parois – rappelant la fusion de l’art et de la science adoptée initialement par Léonard de Vinci.

Des finitions en métal sculpté, similaires à celles présentes dans les hypercars de Pagani, sont utilisées sur les luminaires et d’autres éléments, et des LED (diodes électroluminescentes) permettent différents éclairages d’ambiance.

Il ne reste plus qu’aux équipes d’Airbus Corporate Jet de vendre un ACJ319 à un client amateur d’hypercars et le tour est joué. G.R.

 

 

 

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

cfc