Accueil » Le monoturbine sort du brouillard européen

Le monoturbine sort du brouillard européen
premium

Autorisée depuis plus de vingt ans au Canada et aux USA, l'utilisation d'avions monoturbine dans le cadre de vols commerciaux en météo dégradée, de jour et de nuit, est en passe de devenir une réalité en Europe. L'EASA s'apprête à valider, en début d'année, la possibilité d'emmener du fret et des passagers commerciaux à bord de mono-moteurs. Une véritable révolution pourrait s'opérer dans l'aviation au niveau régional qui bénéficierait de l'évolution des mentalités, qui ne juraient jusqu'alors que par les multi-moteurs.

5.01.2017

L'évolution de la réglementation pourrait avoir un impact considérable en Europe © Daher

C'est un travail de longue haleine dont les fruits commencent à mûrir au soleil de l'EASA. Après des décennies de tentatives de modifications de la réglementation européenne, après des années de tests de faisabilité, Frédéric Caussarieu, président de Voldirect, arbore un large sourire. La compagnie bretonne exploite depuis 2008 une flotte constituée de TBM 850 et de PC-12 pour des missions de taxi.

En France, elle a littéralement servi de banc-test à la réglementation...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

Un commentaire

  • Porco Rosso

    Pendant que « l avion monoturbine (IFR) sort du brouillard »
    L helico (VFR) lui y rentre depuis quelques annees sans plus jamais en sortir..
    Je cite
    « Evolution des mentalités, qui ne juraient jusqu’alors que par les multi-moteurs »..
    Effet exactement inverse pour l helico helas..
    Merci aux responsables incultes de l administration aeronautique europeene..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.