Accueil » Deux records de vitesse pour le HondaJet

Deux records de vitesse pour le HondaJet

 

Depuis l’obtention de la certification du type de son biréacteur léger, en décembre 2015, Honda Aircraft Company a déjà livré 18 HondaJet aux Etats-Unis, au Mexique et en Europe. En Octobre, le très attendu jet a établi deux nouveaux records de vitesse, à l’occasion du salon de la NBAA.

9.11.2016

Honda Aircraft a débuté les livraisons de son nouvel avion d’affaires en décembre 2015, dans la foulée de la délivrance de sa certification par les autorités américaines de l’aviation civile (FAA). Le HondaJet a été certifié par l’EASA, en avril suivant, à l’occasion du salon Aero à Friedrichshafen (Allemagne).

Objectif : 25 livraisons en 2016

Le constructeur a déjà livré 18 avions (2 en 2015 et 16 en 2016). Depuis juillet, ses livraisons se sont accélérées ; la FAA a en effet délivré à Honda Aircraft, implanté à Greensboro (Caroline du Nord), son agrément de production. Au final, en 2016, le total des livraisons devrait atteindre 25 unités, et le double en 2017. Honda Aircraft revendique « plus de 100 commandes ». Le prix catalogue du biréacteur est de 4,5 M$.

hondajet-over-alps

Le rayon d’action du HondaJet est à 1.223 nm (2.265 km), réservés NBAA-IFR comprises. © Honda Aircraft

Le HA-420 HondaJet – nom officiel de l’avion – est le plus rapide des biréacteurs de sa catégorie et son constructeur en a apporté la preuve à l’occasion du salon NBAA-BACE qui s’est tenu début novembre à Orlando où l’United States National Aeronautic Association a officiellement homologué deux records de vitesse récents.

La preuve par les records

Le premier a été établi le 9 avril 2016, par Peter Kriegler et Glenn Gonzales, entre Teterboro Airport, près de New York, et Fort Lauderdale Executive Airport, au sud de Floride. L’avion a couvert la distance entre ces deux aéroports en deux heures et 51 minutes. Il a atteint la vitesse maximale de 414 nœuds (767 km/h). L’altitude de croisière était 43.000 pieds (13.106 m).

hondajet-arrives-in-panama

Le Hondajet se positionne sur le créneau des biréacteurs ultra-légers, face au Phenom 300 et au Citation M2. © Honda Aircraft

Le second record date de juillet 2016, et a été battu par le même équipage entre Boston (Massachusetts) et Palm Beach (Floride), en deux heures et 58 minutes. La vitesse maximale atteinte sur le trajet a été cette fois-ci de 422 nœuds (782 km/h). « Nous avons choisi des aéroports chargés et des routes affaires classiques pour démontrer que les clients du HondaJet peuvent rejoindre plus rapidement leurs destinations qu’avec d’autres appareils de la catégorie light jet », a déclaré Machimasa Fujino, PDG du Honda Aircraft, en recevant ses deux nouveaux diplômes.

Volker K. Thomalla

hondajet-flight-simulator

Simulateur de vol « full flight » Level D de Hondajet. © Honda Aircraft

 

A propos de Volker K. Thomalla

chez Aerobuzz.fr
Journaliste aéronautique et pilote privé, Volker K. Thomalla est spécialisé dans les questions de l’aviation d’affaires et du trafic aérien. Il a écrit une douzaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a été rédacteur en chef des magazines aéronautiques allemands Flug Revue et Aerokurier entre 1995 et 2016.

Un commentaire

  • JACQUES KONDRYSZYN

    bonjour
    sur le Honda-jet,pourquoi les réacteurs ne sont pas placés symétriquement par rapport à la poutre verticale ?
    merci pour votre réponse.
    SLTS+JK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.