Accueil » Drone civil : encadrer sans le contraindre

Drone civil : encadrer sans le contraindre
premium

 

D’ici quelques jours, la loi drone devrait être adoptée par le Parlement français. Pour des raisons sécuritaires, elle va imposer de nouvelles contraintes aux professionnels notamment (identification obligatoire). Se profile également une inévitable normalisation du drone. Jusqu’à maintenant, les pouvoirs publics sont parvenus à réglementer sans brider l’innovation.

11.10.2016

Extrait d'un vidéo pédagogique produite par la DGAC pour sensibiliser les utilisateurs de drone de loisir aux règles à respecter. © DGAC

Les professionnels du drone s’accordent pour reconnaître que, sur ce coup, la DGAC a été à la hauteur. En 2012, elle a mis en place une réglementation qui a permis l’émergence d’une filière. Comme prévu à l’origine, le cadre réglementaire a été retouché, en 2015, pour coller à l’évolution de la pratique et à l’innovation technologique. Début 2017, le brevet de télépilote devrait être effectif. Fini donc le théorique du brevet de pilote d’ULM qui cède sa place à un...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.