Accueil » Aviation Générale » RETRO – Airbus débranche l’E-Fan

RETRO – Airbus débranche l’E-Fan

Au printemps 2017, Airbus a annoncé discrètement qu’il arrêtait le programme E-Fan. Adieu les avions électriques destinés à la formation des pilotes de ligne. Adieu l’usine de Pau qui devait en produire 200 par an.

C’est un peu comme si son jouet ne l’intéressait plus. Airbus laisse tomber l’E-Fan. Il n’y a pas eu d’annonce. Mais dans les faits, la décision était déjà actée depuis quelques temps. Quelques semaines plus tôt, le départ précipité de Jean Botti qui portait le projet en interne était un signe. Plus personne ne parlait de la construction de l’usine de Pau où il était prévu de produire l’E-Fan en série.

L’E-Fan n’intéresse plus Airbus

Officiellement, l’E-Fan ne pouvait plus rien apporter à Airbus dont la priorité, en termes de recherche, est désormais l’avion hybride. D’ailleurs, au salon AirVenture 2016 d’Oshkosh, le constructeur européen exposait une version hybride de l’E-Fan. Ce fut la dernière apparition publique de l’avion électrique.

L’E-Fan réussit sa traversée de la Manche

Nous ne reviendrons pas non plus sur les deux années d’emballement médiatique et d’enthousiasme politique. On se souvient des envolées lyriques du ministre du développement productique de l’époque. Il y a aussi eu une traversée de la Manche perturbée par un trouble-fête aux commandes d’un Cri-Cri… électrique.

La France prépare l’arrivée des avions électriques dans ses aéro-clubs

Mais une chose est sûre, Jean-Luc Charron, le président de la Fédération française aéronautique, a eu du nez. Lui qui portait depuis plusieurs années le projet d’un aéro-club expérimental 100% électrique a réussi à échapper aux pressions d’Airbus qui cherchait à lui imposer l’E-Fan. La FFA débutera cet automne l’expérimentation de l’utilisation d’un avion électrique en aéro-club électrique avec le modèle de Pipistrel. Quant à l’E-Fan, apparemment Airbus refuse de lui donner une seconde chance…

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

a4d293cdeec8ff3f895939388d8f0006ffffff