Accueil » L’E-Fan n’intéresse plus Airbus

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

L’E-Fan n’intéresse plus Airbus
premium

Selon les syndicats maison, Airbus a décidé d'abandonner le projet d'avion léger électrique E-Fan et de se recentrer sur un modèle hybride, d’avion de transport. Le constructeur ne dément pas l’information donnée au conseil technique exécutif, le 10 mars 2017.

28.03.2017

Lors du salon ILA 2016 de Berlin, il était évident que l'E-Fan n'était déjà plus la coqueluche d'Airbus…  © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Cela faisait de nombreux mois que l’E-Fan n’était plus d’actualité chez Airbus. Le départ précipité de Jean Botti qui portait le projet en interne ne laissait rien présager de bon. Plus personne ne parlait de la construction de l’usine de Pau où il était prévu de produire l’E-Fan en série. En juin 2016, au salon de Berlin, le petit avion électrique semblait bien seul. Lors du conseil technique exécutif du 10 mars dernier, Airbus a donc annoncé qu’il passait...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

17 commentaires

  • jean luc soullier

    De toutes façons je trouve très dommage de ne pas capitaliser sur le travail effectué sur le sujet. La vraie perte est là en fait, outre les jobs qui auraient pu être crées bien sûr.

  • Louis

    Bonjour
    Il serait intéressant de recueillir aujourd’hui les mots de Didier Eisteyne
    Louis

  • Farid

    Cela ouvre un boulevard pour l’Euroglider.

  • lavidurev

    Diverses raisons peuvent couvrir un projet, certaines parfois obscures ne sont que couvertures.
    Il est tout naturel qu’un journaliste écrive et nous tienne informés.
    Ne jetons pas la pierre ni à Jean ni à Paul et restons raisonnables, n’avons nous pas péchés?
    Réjouissons nous encore que l’information passe et remercions bien fort de pouvoir en parler.
    Dans ce beau monde ici et même à notre époque où dans plus d’un endroit nul ne peut le renier pas une info ne passe,aucun mot, aucune trace qui ne soit point filtrée et où les commentaires sont tous interprétés.

  • JoJo

    Airbus est à ce jour incapable d’innover, l’innovation ne viendra pas des grands.
    Aller voir Tesla, Guimbal, Pipistrel, Apple (lorsque Steve Jobs a repris ils étaient petits au bord de la faillit), etc…
    Pour innover, Il faut avoir la capacité de penser différemment or dans les grandes sociétés, on rentre dans un moule bien façonné, et ils ont l’incapacité de penser différemment. Et Thomas Enders l’a dit, nous allons cracher des bénéfices, par conséquent, c’est zéro innovation.

    Je rejoins l’avis de Christophe, pourquoi encore aider les recycleurs d’impôts public.
    D’autre petits aurait fait bien mieux avec 50 millions. Airbus aurait pu les fiancer seul. Mais au final ils préfèrent racheter une idée, l’essorer pour la COM, et finir par la noyer…

    PS: pour information, »Kodak » avait déjà inventé l’appareil numérique dans les années 1980, mais ils avaient jugés ce marché non rentable!!! adieu « Kodak »

    • guerit

      C’est faux pour Kodak. Ils n’ont pas voulu mettre sur le marché l’APN, pourtant inventé par l’un de leurs ingénieurs, car ils avaient bien conscience que cela allait tuer à terme le marché juteux de la pellicule et du développement. on a vu la suite…

  • totoro

    le dernier EFAN que j’ai vu en expo à Yvrac cette année était déjà un hybride, avec un groupe électrogène embarqué… donc « Selon les syndicats maison, Airbus a décidé d’abandonner le projet d’avion léger électrique E-Fan et de se recentrer sur un modèle hybride »
    les syndicats maisons ne sont peut être pas si au courant de l’avancée du « labo » e-fan que cela ?

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Attention à la manipulation ! En évoquant le modèle hybride, j’ai précisé qu’il s’agissait d’un avion de transport. Vous n’avez repris qu’une partie de la phrase, ce qui évidemment arrange votre démonstration, mais ne correspond ni à ce que j’ai écris, ni à la réalité de la situation…

      • totoro

        Autant pour moi Gil, je n’ai accès et n’ai pu me fier qu’au chapô, donc j’ai fait cette chose très mal de commenter sans avoir lu l’article.
        Toutes mes excuses (d’autant que je suis ce site depuis sa création et en apprécie votre job que je foule un peu au pied sur le coup – bien involontairement)

  • gweber@laposte.net

    Bonjour, cet article est très intéressant et je l’ai relié immédiatement à celui que vous avez écrit en février 2016.
    Je m’étais permis un commentaire donnant rendez vous à février 2017 pour faire un point sur l’Efan et la fameuse usine de Pau!
    Je vous invite à le relire.
    Pas de pot…. Exit l’Efan pour Airbus.
    Tout le tapage fait autour de cet avion du futur, tous les politiques régionaux qui ne juraient que par lui, le fameux record de la traversée de la Manche….., Tout cela n’était bien que de la Com et en dessous probablement le siphonnage de quelques budgets sur le fameux développement durable.
    J’espère que le nouveau président de la FFA reverra sa copie sur le sujet électrique et je me permettrai de rappeler le non moins célèbre « développement  » de l’ATL de chez Robin.
    Je trouve dommage qu’Aerobuzz soit si enthousiaste pour certains sujets voire supporter alors qu’il me semble qu’un journaliste doit rester critique.. et prendre toujours une distance par rapport au sujet…..

  • Pilotaillon de première classe

    Bonjour,
    Vu de l’extérieur, on pense évidement à un gâchis,à fortiori si l’on est directement concerné.
    Il est cependant possible de l’observer cette partie de l’histoire comme l’achat d’un prototype, d’une preuve de concept. (Pardon de m’exprimer par des suppositions car je suis un simple observateur du dossier). L’expérimentation était portée par des passionnés qui avaient leur vision, essentiellement orientée vers l’aviation de loisir.
    Je n’oublie pas que les modes de transport sont stratégiques pour nos sociétés, qu’ils représentent de forts enjeux. Partageons-nous les mêmes besoins avec nos belles machines du dimanche ?
    Avec l’achat, Airbus garde pour elle ses informations, ses choix, ses stratégies, c’est légitime.
    Par contre si l’abandon est confirmée, l’espace libérée peut de nouveau être investi par la filière loisir qui, rappelons nous, doit à la fois renouveler ses pratiquants et résoudre les questions d’environnement et de voisinage.
    Une nouvelle page de l’histoire peut s’ouvrir pour les ingénieux mécaniciens « electro-aéronautiques »…
    Reste alors le casting : qui sera le futur Délémontez, Mudry, Robin ou Rutan pour mener un projet « d’avion 2020 » jusqu’à bonne fin ? Les belles histoires de l’aviation populaire ont été davantage écrites sur le terrain, plus rarement dans les états majors des grandes entreprises.

    • Nico

      Burt Rutan ? Vous voulez parler de cette « homme » qui conteste les causes, l’ampleur et les effets du réchauffement climatique ???
      Ça m’étonnerait qu’un climato sceptique de la première heure se lance dans un tel projet…
      Vous avez bien raison de vous excuser par avance sur vos suppositions !!!

    • totoro

      Electra-one est à mon avis plus proche des besoins de l’aviation de loisir de propriétaires que l’E-fan, plus imaginé comme avion d’instruction

  • Pierre

    C’est une honte, c’est une insulte pour notre pays la France.
    Comment vous journalistes pouvez vous communiquer ces articles servant d’effets d’annonces ?
    Airbus vous a t’il payé grassement pour cela ?
    Cet oiseau n’était qu’une chimère et NOUS LE SAVONS TOUS DEPUIS LE DEBUT !
    C’est la même histoire pour certains de vos articles !
    Dans le même genre : LH aviation, les drones, la réplique du MCR en Bretagne,la vache écarlate qui boit de la caféine dont on se contre tape, ect…
    Vous avez une GRANDE part de responsabilité, ayant le devoir de faire le tri avant de publier des informations.
    Les médias ne doivent pas être une simple peau de tambour qui fait uniquement rebondir les informations pour le nombre de visites, le plaisir ou pour l’argent !
    Vous avez un devoir de réflexion et d’analyse de véracité dans les domaines qui vous concernent et donc de réserve de publication, même si il s’agit d’Airbus ou autre puissant groupes !
    N’oubliez pas de NE PAS ME CENSURER (comme vous le faîtes trop souvent pour nombre de mes commentaires ) car j’assume mes propos !

  • Askatasuna

    Alors ils sont où ceux qui insultaient l’équipe de Yankee Delta ?

  • DAUMONT Xavier

    Comme si l’E-Fan les avait jamais intéressé. À part pour la com !

  • Christophe

    Bonjour,

    Airbus nous offre le gag du 1er avril avant l’heure, mais sans le moindre humour.

    Encore un échec cuisant à la française, pour un budget total estimé à 50 millions d’euros!
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2016/02/19/l-e-fan-retarde-airbus-rassure,2004027.php
    http://www.sudouest.fr/2017/03/28/avion-electrique-vers-un-changement-de-strategie-chez-airbus-3316778-705.php
    Pour le moment nous pouvons constater: Pipistrel 1 Airbus 0

    Qu’aurait fait Pipistrel avec un budget de 50 millions d’euros?

    Est-ce légitime d’avoir un financement public pour ce genre de projet, alors que le service de santé en France est poussé à faire de grosses économies?

    Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.