Accueil » La DGAC officialise le report des heures de vols ULM sur avion

La DGAC officialise le report des heures de vols ULM sur avion
premium

Depuis le 20 octobre 2021, la DGAC a mis en application les directives de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA), publiées en mars 2020, qui offrent aux pilotes la possibilité de reporter leurs heures de vols sur ULM multiaxe (classe 3) sur leur carnet avion notamment pour les prorogations SEP ou TMG… de quoi irriter la FFPLUM résignée face aux textes européens…

8.11.2021

A première vue un ULM multiaxe ressemble à un avion, mais il reste bien un ULM ! La FFPLUM le rappelle régulièrement aux instances européennes... © Jérôme Bonnard / Aerobuzz.fr

« C’est comme imposer un mariage entre la carpe et le lapin ! » s’est exclamé Louis Collardeau, Vice-Président de la FFPLUM (Fédération Française d’ULM), contacté par Aerobuzz.fr. « Nous avons été mis devant le fait accompli par l’EASA lors de la publication des textes en 2020 et malgré notre opposition exprimée auprès des instances européennes et de la DGAC." En application des directives européennes, la France est en effet comme tous les États membres tenue de transcrire ces directives dans sa règlementation nationale....

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

2 commentaires

  • stanloc

    Je pense que les ULMistes et leur Fédération craignent qu’un jour on ne fasse plus du tout le distingo entre un ULM 3 axes et un avion CNRA/CDN , tout comme on a fini par mettre le prix du gasoil au même prix que l’essence : par simplification administrative ?

  • Jean-Louis ABOU

    Bonjour,
    J’aime beaucoup Louis COLLARDEAU je le considère même (mais je laisse ça à son appréciation) comme un ami, mais pourrait-il m’expliquer ce que cela retire aux pilotes et pratiquant strictement ULMiste au regard et en comparaison de ce que cela ajoute comme bénéfices (financiers entre autre) aux pratiquants des deux activités.
    J’avoue ne pas comprendre.
    J’ajoute que si la réglementation ULM est nationale, la réglementation avion , elle, est soumise aux directives de l’EASA et qu’il s’agit là d’un texte qui n’impacte que les pilotes avion, et qu’il ne demande rien aux pilotes ULM.
    JLA: Vice président de la Fédération RSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.