Accueil » L’aéro-club Brocard découvre l’Elixir

L’aéro-club Brocard découvre l’Elixir

L'aéro-club Brocard a réceptionné son premier Elixir le 11 avril 2022 à La Rochelle, et le second a été convoyé jusqu'à Etampes le 22 avril 2022. © Philippe Odéon

L'aéro-club Brocard, à Étampes, est le premier aéro-club à avoir fait l'acquisition de deux biplaces Elixir. Un programme spécifique (16 heures de formation au sol et en vol) a été élaboré pour amener les pilotes au lâcher sur ce nouvel avion destiné, dans un premier temps, aux voyages.

Le 11 avril 2022, l’équipe dirigeante de l’aéro-club Brocard a réceptionné MSN006 dans les locaux d’Elixir Aircraft à La Rochelle. Le second Elixir destiné au club, MSN008, est en passe d’être livré à son tour. « C’est une petite révolution que l’arrivée de l’Elixir dans notre flotte » s’enthousiasme Philippe Odéon, instructeur et responsable mécanique. « C’est un avion qui consomme peu et qui se pilote vraiment. »

Constatant que le Cessna 172, vieillissant, commençait à coûter cher (147 euros l’heure en solo),...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Donc 8h de double et 1200€ pour un lâcher sur cet avion !
    Quand j’ai commencé à piloter, j’ai été lâché en moins de 8h.
    En lisant le titre j’ai pensé que c’était un avion dangereux. Mais non.
    Le principe de précaution poussé à l’extrême ?

    Répondre
  • « Un programme spécifique (16 heures de formation au sol et en vol) a été élaboré pour amener les pilotes au lâcher sur ce nouvel avion destiné, dans un premier temps, aux voyages »
    Bigre, j’espère qu’il ne s’agit pas d’une ségrégation voulue pour éliminer les moins fortunés, car s’en a tout l’air.

    Répondre
    • Ce serait en contradiction avec le volonté de garder le tarif horaire sous 150 €…

      Répondre
      • Attendez, il est question de 8 heures de double (avec instructeur) et de 8 heures de « cours » au sol pour simplement s’adapter à quelques détails propres à cet avion.
        Une qualif B c’est combien d’heures de vol dans ce club ? (où j’ai volé à l’époque où il était à Guyancourt )

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.