Accueil » Les pilotes de la Sécurité Civile contestent le rapport sur l’accident du Tracker

Les pilotes de la Sécurité Civile contestent le rapport sur l’accident du Tracker

Le syndicat des pilotes de la Sécurité civile semble vouloir porter désormais le débat sur la place publique. © F. Marsaly / Aerobuzz.fr

Dans un communiqué, le Syndicat National du Personnel Navigant de l'Aéronautique Civile s'élève contre certaines affirmations du BEA-É dans son rapport sur l'accident du Tracker 22 publié au début du mois de juillet 2020. Le SNPNAC n'hésite pas à mettre en cause l'administration de la Sécurité Civile.


Si les circonstances techniques de l’accident semblent bien établies, les compétences professionnelles contestées à demi-mot de leur collègue décédé ne passent pas : « Franck Chesneau, après plus de 12 ans passés au contact récurrent des feux ne saurait être considéré comme un pilote « connaissant peu les phénomènes aérologiques liés à certains incendies »

L’accident du Tracker T22 de la Sécurité civile expliqué