Accueil » Rejet de la proposition de l’EASA sur les licences de pilotes

Rejet de la proposition de l’EASA sur les licences de pilotes

La Commission européenne n’a pas suivi l’EASA dans sa réforme des licences européennes de pilotes. L’agence doit revoir sa copie. Espérons que les fonctionnaires européens feront preuve, cette fois-ci, de plus d’ouverture d’esprit.

18.10.2010

Les pilotes titulaires d’une licence extra européenne peuvent souffler. Le rejet du texte de l’EASA par la Commission européenne, leur offre un sursis. Ils vont pouvoir continuer à voler en Europe. « Le texte prévoyait que le pilote concerné devrait repasser les épreuves théoriques et pratiques de ses qualifications pour obtenir une licence Européenne », souligne Patrick Charrier, président de l’AOPA France. Au-delà des conséquences individuelles, ce texte remettait en cause les traités et conventions signées, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, dans le cadre de l’OACI (organisation mondiale de l’aviation civile) et qui font que les pilotes peuvent exercer leurs privilèges partout dans le monde, quelques soient leurs origines. De ce point de vue, la démarche de l’EASA est incompréhensible. Comment des fonctionnaires européennes ont-ils pu imaginer remettre en question un tel fondement ? Peut-être parce que dans leur tour d’ivoire, ils se sentent investis de tous les pouvoirs. Fort heureusement, la démocratie a fonctionné. Il faut reconnaître aussi, que l’IAOPA a su mobiliser ses troupes et alerter les parlementaires européennes dans les temps.

Pour Patrick Charrier, comme pour ses homologues européens (et même américains qui sont venus prêter main forte), « il ne s’agit que d’une victoire temporaire. L’EASA doit revoir sa copie avant de la représenter en Comitologie1. La date la plus probable est celle du 18 décembre 2010 ». Le mot d’ordre reste à la mobilisation.

Cet épisode pose une nouvelle fois la question du contrôle de l’EASA dont les fonctionnaires, souvent issus des administrations nationales de l’aviation civile, se sentent investis d’une mission suprême qui leur donne tous les droits. Au nom de la sécurité, ils peuvent se montrer redoutablement dangereux.

Gil Roy

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

  • patrouille
    Adam Shaw

    Rejet de la proposition de l’EASA sur les licences de pilotes
    Cet épisode pose une nouvelle fois la question du contrôle de l’EASA dont les fonctionnaires, souvent issus des administrations nationales de l’aviation civile, se sentent investis d’une mission suprême qui leur donne tous les droits. Au nom de la sécurité, ils peuvent se montrer redoutablement dangereux.

    Exactly. Esatto. Genau.Exactamente. Exatamente. Exakt. Presne. ακριβώς. Accuraat. Točno

    –Adam Shaw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.