Accueil » Rotax fait rugir de plaisir Issoire Aviation

Rotax fait rugir de plaisir Issoire Aviation
premium
libre

Issoire Aviation est en train d'opérer une petite révolution dans la motorisation de ses avions. Le nouveau quadriplace Simba à moteur Rotax 915iS, désigné AMP41 915iS, a fait son premier vol en juin dernier. Dans la foulée, l'avionneur auvergnat annonce qu'il va désormais proposer les moteurs de Rotax en standard sur ses avions : le 915iS (135 ch) pour l'APM41 Simba, le 912S (100 ch) pour l'APM30 Lion et le 912 (80 ch) pour l'APM20 lionceau.

4.07.2017

Le Rotax 915iS a créé la surprise sur le Simba 41 offrant de meilleures performances que prévues © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Le 7 juin dernier, l’APM41 motorisé avec le dernier né de chez Rotax, le 915iS, effectuait son premier vol de test avec Philippe Moniot aux commandes. Après trois heures de tests en vols cumulés, l’équipe d’Issoire Aviation est satisfaite, voire surprise des résultats.

« Nous sommes surpris des performances du moteur » se réjouit Isabelle Moniot, fille de Philippe Moniot et dirigeante d’Issoire Aviation, qui poursuit : « on s’attendait à une vitesse de croisière à 140 kts mais on serait plutôt entre 145 et 150 kts pour une consommation d’environ 29 litres de l’heure, avec une signature acoustique basse. » La vitesse de croisière économique serait quant à elle autour de 125 voire 130 kts.

Un vrai quadriplace

L’arrêt du service client chez Continental a poussé Issoire Aviation à choisir une motorisation alternative à l’IOF-240B développant 125 ch. Le Rotax 915is, qui développe 135 ch, permet de diminuer de 50 kgs le poids à vide du Simba. « L’APM41 permet ainsi l’emport de quatre personnes de 86 kgs avec les pleins, soit 6 heures d’autonomie, sur un rayon de 1.000 nm » se réjouit encore Isabelle Moniot qui n’hésite pas à qualifier le Simba 41 de seul véritable quadriplace de sa catégorie sur le marché.

Le Simba APM41 915iS a fait son premier vol le 7 juin dernier. Quelques jours après, il était exposé au salon du Bourget sur le stand du groupe Rexxia © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Commercialisation en 2019

« Equipé en standard d’un Garmin G3X Touch, composé essentiellement de carbone, le Simba 41 a été pensé comme un avion moderne abordable » ajoute la dirigeante d’Issoire Aviation. L’avion devrait recevoir sa certification fin 2018, pour une commercialisation courant 2019, à un prix avoisinant les 230.000 euros HT pour sa version de base.

Le Simba 41 est présenté par Isabelle Moniot comme le seul véritable quadriplace de sa catégorie. Equipé d’un Garmin G3X Touch, sa version de base devrait être commercialisée à partir de 230.000 euros HT © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

A l’heure actuelle, une quarantaine d’APM20 et 30 volent en Europe. « Nous attendons d’atteindre les 50 avions en France pour élargir notre commerce à l’Europe et au reste du monde, dont nous avons d’ores et déjà de nombreuses sollicitations » annonce Isabelle Moniot.

Pour l’heure, les tests sur le Simba 41 vont se poursuivre, avec Philippe Moniot puis c’est Jean-Claude Bordenave, ancien pilote d’essai du CEV et pilote d’essai du Lion, qui prendra le relais. Pleinement satisfaite par les moteurs Rotax, Isabelle Moniot annonce enfin que le 915iS sera proposé en standard sur le Simba 41. Ainsi, c’est toute la gamme des avions d’Issoire Aviation qui sera équipée en Rotax : le Lion APM30 est équipé du 912S développant 100 ch et le Lionceau APM20, qui se vend toujours au rythme de 4 à 5 par ans, est équipé quant à lui par le 912 développant 80 ch.

Fabrice Morlon

 

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé en 2013, Airia Editions, agence d’éditions spécialisée dans l’aéronautique. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *