Accueil » Aviation Générale » Une collision volatile à l’origine de l’éjection de l’équipage d’un MB339 de SDTS

Une collision volatile à l’origine de l’éjection de l’équipage d’un MB339 de SDTS

Un des MB-339 de SDTS similaire à celui perdu en octobre 2023. © F. Marsaly / Aerobuzz.fr

Le 10 octobre 2023, alors que tout le monde attendait le nouveau premier vol du Tracker T15 à Nîmes, un MB-339 de la société SDTS s'écrasait en bout de piste quelques secondes après son décollage. Son équipage s'est éjecté à très basse hauteur. Le récent rapport du BEA-É confirme une collision volatile. Le biplace devait participer à une mission de plastron au profit de la Marine.

Les blessures graves aux membres inférieurs subies par les deux éjectés sont essentiellement causées par le faible temps qu’ils ont passé sous voile. Les deux occupants du MB339 n’ont pas eu le temps de se libérer leurs paquetages de survie (12 kg) ce qui a singulièrement augmenté leur vitesse d’impact au sol. Les deux éjections ont eu lieu à très basse hauteur (150 ft pour le passager, beaucoup moins pour le pilote), depuis un avion piquant...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.