Accueil » Une règlementation AESA pour la nouvelle génération d’aéronefs hybrides

Une règlementation AESA pour la nouvelle génération d’aéronefs hybrides

L'EASA envisage de distinguer deux catégories d'eVTOL. © Volocopter

L'Agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA) veut règlementer les nouveaux aéronefs à décollage et atterrissage vertical (ADAV). La nouvelle « condition spéciale » vise les appareils où la fonction de sustentation est répartie sur plusieurs rotors ou soufflantes. Principale difficulté : encadrer sans brider l'innovation.

Les futures règles, dévoilées mi-octobre, sont au stade de la consultation publique. La première mouture se fonde sur des performances à atteindre, plutôt qu’une approche normative de la conception. L’AESA veut aussi éviter aux futurs ADAV les points faibles inhérents au concept même d’hélicoptère.

Pratiquement chaque semaine, un nouveau candidat – pour un projet de taxi volant électrique, par exemple – frappe à la porte de l’agence. La création d’une réglementation consacrée aux ADAV était donc urgente. Elle s’appliquera notamment...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.