Accueil » Bombardier présente le Challenger 3500

Bombardier présente le Challenger 3500

C'est une version évoluée du Challenger 350 que Bombardier a lancé officiellement le 14 septembre 2021. Doté d'une automanette, d'une altitude cabine réduite et d'un aménagement cabine revu, le nouvel avion d’affaires de la famille Challenger devrait entrer en service en 2022.

15.09.2021

Le Challenger 3500 disposera d'une vitesse maximale à Mach 0.83, une distance franchissable de 3.400 NM (6.300 km) et une charge utile maximale de 1.500 kg. © Bombardier

L’avionneur canadien complète son catalogue de la famille des avions d’affaires Challenger avec cette évolution du best-seller de l’avion « superintermédiaire » (super mid-size) Challenger 350.

Les modifications concernent principalement les systèmes et la cabine du jet de 20,9 mètres de long. Le poste de pilotage, équipé de la suite avionique Collins Pro Line 21,  dispose désormais d’une automanette de série. Côté motorisation, Bombardier conserve les HTF7350 d’Honeywell Aerospace, qui délivrent une poussée maximale au décollage de 7 323 lbs (33 kN) et permettent au jet de monter à une altitude maximale de 45.000 ft (13.716 mètres).

Côté cabine, l’aménagement a été repensé pour un confort accru en s’appuyant sur celle du Challenger 7500. Une commande vocale permet de contrôler l’éclairage, la température et le système de divertissement. L’altitude cabine du Challenger 350 a été abaissée, passant de 7.848 pieds à 4.850 pieds (1.478 mètres) pour un vol en croisière à 41.000 pieds (12.497 mètres).

Le prix catalogue du Challenger 3500 est semblable au Challenger 350, proposé pour 26,7 millions de dollars, soit 22,59 millions d’euros. Bombardier vise une entrée en service et la livraison au premier client pour la deuxième moitié de 2022.

F.M.

Bombardier place dix Challenger 350

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.