Accueil » Les « French Business Airports » se relancent

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Quatre aérodromes français ont redonné vie au concept « French Business Airports » de l’EBAA France en se réunissant sur un stand commun à l’occasion du salon EBACE 2018 de l’aviation d’affaires.

30.05.2018

29 mai 2018, Genève - Retour de French Business Airports (EBAA France) au salon européen EBACE de l'aviation d'affaires. © EBAA France

Pour trois d’entre eux, Albert-Picardie, Auch-Gers et la Roche-sur-Yon, il s’agit d’une grande première. Pour le quatrième, Avignon-Provence, c’est un retour. Avignon fait en effet partie des aéroports français, membres de l’EBAA France (European Business Aviation Association), qui au milieu des années 2000 se sont réunis sous la bannière « French Business Airports » pour se donner les moyens d’exposer au salon EBACE de l’aviation d’affaires. En 2006, les fondateurs (Avignon, Cannes-Mandelieu, Le Touquet, Lyon-Bron et Paris-le Bourget) ont signé une charte dont les objectifs étaient le développement des infrastructures adaptées aux spécificités de l’aviation d’affaires, de proposer aux clients des services de grande qualité et de promouvoir l’aviation d’affaires auprès des décideurs politiques, économiques et institutionnels.

La privatisation d’Aéroports de Lyon et celle d’Aéroports de la Côte-d’Azur, ou encore la montée en puissance d’EDEIS, ont rebrassé les cartes. Lyon-Bron, Cannes-Mandelieu ou encore Le Bourget ont continué à être présents parmi les exposants du salon européen de l’aviation d’affaires, mais sous leur propre nom ou sous celui de leur nouveau gestionnaire.

Le stand « French Business Airports » avait quant à lui disparu jusqu’à cette année où de jeunes directeurs d’aérodromes, impliqués à la fois dans l’Union des aéroports français (UAF) et l’EBAA France, ont décidé de relancer l’idée. Et c’est ainsi qu’en un temps record, Grégory Merelo (Auch) et Jean-Charles Borel (Albert), avec le soutien de Bénédict Petit (Avignon), co-fondateur de « French Business Airports » ont réussi à monter un stand sur lequel les a rejoint l’aérodrome de la Roche-sur-Yon.

L’objectif de ces professionnels de l’aéroportuaire est de réanimer et d’élargir un réseau d’entre-aide entre les plates-formes françaises qui veulent développer l’activité aviation d’affaires. « French Business Airports » doit redevenir un lieu d’échanger de bonnes pratiques et d’astuces entre les équipes de ces aéroports pour développer un standard de service adapter à leur taille modeste mais qui réponde néanmoins aux attentes de la clientèle affaires.

Au terme de leur première journée à EBACE 2018, les directeurs des quatre aéroports et leurs équipes avaient le sentiment d’avoir marqué des points. Pour 2019, ils espèrent convaincre de nouveaux aéroports de les accompagner à Genève.

Gil Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.