Accueil » Poursuite de la montée en gamme d’Aéroports de la Côte d’Azur sur le marché de l’aviation d’affaires

Poursuite de la montée en gamme d’Aéroports de la Côte d’Azur sur le marché de l’aviation d’affaires

Aéroports de la Côte d’Azur annonce une croissance des mouvements d’avions d’affaires sur ses trois plateformes de Nice Côte d’Azur, Cannes-Mandelieu et Golfe de Saint-Tropez. Ses activités de FBO établissent un nouveau record à +9,7%, portées par les performances en Espagne et sur l’aéroport de Paris – Le Bourget.

17.01.2019

Sur les plates-formes gérées par Aéroports de la Côte d’Azur, la masse moyenne par avion d'affaires s’est établie, en 2018, à 21,6 tonnes, en hausse de 3,5% sur un an. © ACA

En 2018, les activités d’aviation d’affaires d’Aéroports de la Côte d’Azur ont enregistré 77.373 mouvements, en augmentation de 5,5% sur un an à périmètre constant. Cette hausse a notamment été tirée par le bond des activités de FBO (Fixed-Based Operator) autrement dit d’assistance en escale de sa filiale Sky Valet, en croissance cumulée de 9,7% à 41.360 mouvements, dont 15.428 en Espagne (+8,5%) et 6.179 sur la plateforme hautement concurrentielle de Paris – Le Bourget (+54%).

En 2018, Sky Valet s’est également renforcée avec la création du label Sky Valet Connect, destiné aux plates-formes secondaires, et désormais adopté par les aéroports de Cuneo (Italie), Avignon (France), Sofia, Bourgas et Gorna Oryahovitsa (Bulgarie). Ce développement du réseau européen sera poursuivi en 2019 avec l’objectif de prendre des positions stratégiques sur les principaux marchés, historiques ou d’avenir.

Aéroports de la Côte d’Azur souligne également qu’en matière d’aviation d’affaires, la masse moyenne par avion s’est établie à 21,6 tonnes, en hausse de 3,5% sur un an. « Elle conforte la vision du groupe et sa stratégie de développement de ses infrastructures pour accueillir des aéronefs plus gros, plus modernes et moins bruyants. », explique-t-on du côté de Nice. Pour accompagner l’évolution du trafic, l’aéroport Nice Côte d’Azur avait ainsi, en 2018, augmenté sa capacité d’accueil de 20 postes de stationnement adaptés aux Global Jets.

Le terminal Affaires d’Avignon sous l’aile de Nice-Côte d’Azur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.