Accueil » Dernier rapport d’étape sur l’accident du Ju-52 de Ju-Air

Dernier rapport d’étape sur l’accident du Ju-52 de Ju-Air

Le Service suisse d'enquête et de Sécurité (SESE) présente un nouveau rapport d'étape de l'enquête sur l'accident du Ju-52 exploité par Ju-Air, qui s'est écrasé le 4 août 2018. Les conclusions définitives sont prévues pour la fin 2020.

11.08.2020

Le Ju52/3m g4e, immatriculé HB-HOT sest écrasé le 4 août 2018, 40 minutes après son décollage depuis Locarno. © Ju-Air

Comme annoncé par le SESE, un rapport d’enquête serait publié à chaque date anniversaire de l’accident du Ju-52 exploité par Ju-Air, qui s’est écrasé le 4 août 2018. Le SESE a présenté le 4 août 2020 son deuxième et dernier rapport préliminaire avant de présenter ses conclusions définitives prévues pour la fin 2020.

Disponible en ligne sur le site Internet du SESE, le rapport d’étape qui, comme le précédent, ne donne pas de conclusions préliminaires, explique la démarche suivie par les enquêteurs ainsi que les moyens mis en œuvre. En plus des conditions météo sur la région lors de l’accident, de l’analyse des cartes mémoire des appareils photos retrouvées sur le lieu du crash et analysées par le BEA français, d’autres données sont recueillies et évaluées, notamment les données issues de l’exploitation des aéronefs de Ju-Air.

Ju-Air n’ayant pas de programme de suivi de vols, le rapport précise se baser sur les données radar recueillies entre le 6 avril 2018 et le 4 août 2018 afin d’évaluer « la tactique du vol en montagne » de la compagnie Ju-Air avant l’accident.

Le projet de rapport final du SESE a été transmis en juin 2020 aux personnes concernées par l’accident. Ces dernières disposent de 60 jours pour faire connaître leurs remarques; passé ce délais, et après analyse des remarques, le rapport définitif sera publié.

Rapport d’étape sur l’accident du Ju-52 de Ju-Air

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.