Accueil » Duc Hélices annonce la remise en vol de son hélice certifiée 5-Pale Flair-2

Duc Hélices annonce la remise en vol de son hélice certifiée 5-Pale Flair-2

Le fabricant d’hélices annonce que l’interdiction de vol des avions équipés de son hélice à cinq pales Flair-2 va être levée. La modification qu’il a proposée vient d’être approuvée par l’EASA.

19.04.2018

Le nouveau moyeu de l'hélice certifiée Flair-2 à cinq pales de Duc Hélices. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

A la suite à la perte de l’une des cinq pales de l’hélice Flair-2 sur un remorqueur DR400-180R au décollage, le 16 mai 2017 à Vinon-sur-Verdon, Duc Hélices avait émis un bulletin de service interdisant l’utilisation de cette hélice jusqu’à nouvel ordre. 14 avions étaient alors concernés.

Selon l’hélicier, les examens menés par le BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyses) ont montré que la nature du matériau, sa microstructure et sa dureté ne présenteraient pas d’anomalie vis-à-vis de ses spécifications. « Le scénario mis en avant par le BEA est une non-conformité d’usinage dans la zone de rétention de la pale, favorisant la concentration de contraintes dans cette zone fortement chargée mécaniquement. », explique Duc Hélices. « Ces contraintes anormalement élevées ont permis l’amorçage d’une fissure de fatigue et  de ce fait la rupture du moyeu. Bien que l’ancien moyeu soit conforme et validé par les différents tests et calculs, nous avons décidé de revoir la conception de celui-ci pour éviter tout risque futur de non-conformité. »

« Cette mise à jour du design du moyeu aluminium a été étudiée en fonction de l’ancien moyeu, en améliorant le dimensionnement grâce à différentes études de calculs par éléments finis réalisées par nos ingénieurs. Nous avons redimensionné le moyeu pour avoir une meilleure répartition de charges et nous avons augmenté les épaisseurs afin de réduire les contraintes maximales présentes auparavant. Suite à ces modifications, nous avons pu constater dans nos calculs et au travers de nos différents essais que ce nouveau moyeu avait une contrainte maximale divisée par 4 désormais, soit un nouveau coefficient de sécurité de 8. »

Suite à ces modifications, la nouvelle hélice a été rebaptisée Flair-2-R. Son prix n’a pas changé, soit 5.463€ HT.

L’hélice certifiée Flair-2 de Duc Hélices clouée au sol

2 commentaires

  • hobi

    J’espère que ce n’est pas un problème vibratoire, car dans ce cas, ça re-cassera… même si le facteur de sécurité statique est augmenté.
    Si un des modes vibratoire est accordé sur un de modes fondamentaux du 4 cylindre (lycoming ou bien n’importe quel 4 cylindre équilibré, problème identique), le problème reste la.

    A observer…

  • ATR

    Super ☺
    Nous allons enfin pouvoir aller de l’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *