Accueil » L’aéro-club du Béarn lauréat du Prix FFA de la sécurité

L’aéro-club du Béarn lauréat du Prix FFA de la sécurité

En lui attribuant son Prix de la sécurité, la Fédération française aéronautique a tenu à mettre en lumière l’action de l’aéro-club du Bearn qui a visé à équiper tous ses DR400 d’un pointeau à percussion pour briser la verrière en cas d’accident, afin de permettre une évacuation des occupants de l’avion.

12.04.2018

Le principe de base des « spring-loaded safety punch tools » (pointeau à ressort) est de pouvoir emmagasiner puis restituer grâce à ce ressort et au niveau du seul point d’impact du pointeau, l’intégralité de la force exercée par l’opérateur et ainsi de créer un orifice au niveau du point d’impact à partir duquel des criques vont se propager. © FFA

L’aéro-club du Béarn a estimé vital d’équiper ses DR400 d’un matériel permettant de libérer les occupants en cas de crash, suite précisément à un événement dramatique survenu en 2006. Le pilote est mort dans l’incendie de son avion parce que malgré l’aide de personnes extérieures, il n’était pas parvenu à briser la verrière pour s’extraire de l’avion qui avait basculé sur le dos. L’enquête de sécurité menée par le BFU (équivalent suisse du BEA, rapport n° u2039) a montré que la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.