Accueil » Magnix et Aerotec prêts pour le premier vol du eCaravan 100% électrique

Magnix et Aerotec prêts pour le premier vol du eCaravan 100% électrique

Le premier vol d’un Cessna Grand Caravan propulsé par un moteur électrique de 750 ch est annoncé pour le 28 mai 2020, Moses Lake dans l’état de Washington.

26.05.2020

Avec sa capacité d'emport de 9 passagers, le eCaravan de Magnix et Aerotec est en passe de devenir le plus gros avion électrique à avoir volé. © Magnix

Après avoir fait voler un vénérable hydravion de Havilland DHC-2 Beaver remotorisé en électrique en décembre 2019, Magnix et Aerotec sont sur le point de faire voler un Cessna 208B Grand Caravan équipé du même moteur électrique Magni500 d’une puissance équivalente à 750 ch (560 kW). Cette première aura lieu également à Mose Lake. Les essais de roulage réalisés le 23 mai 2020 ont semble-t-il été concluant.


 

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

26 commentaires

  • fildru

    Mon père parlait parfois d’ une pastille d’ uranium dans un chauffe eau , sur un piston a vapeur ou une quasiturbine canadienne , ça marcherait , si y a plus de pétrole …!

  • Athos7

    Je veux bien croire que le Caravan est un peu haut sur pattes, et que la piste de Grant County à Mose Lake n’est plus en aussi bon état qu’autrefois, mais était-il bien nécessaire de mettre un parachute et un si gros casque pour faire ces essais de roulage?
    En aurait-t-on un peu rajouté pour impressionner dans les chaumières ?

  • Comparons

    Exemple du planeur électrique « turbo ».
    Un FES électrique pèse le même poids que son homologue thermique a piston (solo engine) –> 50kg tout compris installé
    Puissance identique, meme diametre helice ect…sauf que le moteur thermique commence a tousser passé 1500m et a 2000/2500m arret du moteur, l électrique continu sans stress…quand meme mieux en montagne!!
    Sauf que le thermique dispose d un réservoir vide à ce poids contrairement a la version FES electrique (autonomie de 30 min a 1 heure, ce qui est largement suffisant dans le cas du planeur « turbo »)
    Rajouter les 10 litres ou 7 kg d essence pour la version thermique.
    Conclusion dans le cas du planeur FES electrique vs Solo thermique:
    – poids identique, voir inferieur (meme autonomie)
    – plus simple a utiliser/safe/ pas de mauvaise manipulation possible.
    – plus de vibrations/bruit
    – maintenance réduite au minimum
    – demarage instantané et fiable à 99,99%
    – plus d’odeur d’essence
    – fini les changements de durites ect…
    – PRIX ACHAT IDENTIQUE!!!
    – PRIX UTILISATION DIVISÉ PAR 5 OU 10!!!

    Si les subventions consistent a détourner l’argent public (voir Airbus E-fan et X-fan…kokorico…) Certaines entreprises (pas forcement subventionnné d’ailleurs dans le cas du FES (LZ design))) ont prouvé, prouve et vont dans le futur prouver la faisabilité de cette technologie.

    • Jean-Mi

      Très bon exemple d’un domaine ou l’électrique est imbattable.
      En l’occurrence, un cahier des charges propice à l’électrique actuel et qui fait avancer les choses pour la suite.
      Ici nul besoin d’autonomie, au contraire, on veut juste un « appoint » anti-vache… L’électrique est ici imbattable !

  • Alain

    Wait and see, ne tirons pas sur les pionniers, il faut bien que la R&D se fasse. Le vol de l’Eole de Clément Ader a dû générer pas mal de commentaires dubitatifs à l’époque. Et pourtant…

    • bdd13
      bdd13

      Le problème étant que tous les scientifiques s’accordent aujourd’hui pour dire que rien ne remplace le pétrole en matière de densité énergétique. Il y a des choses dans les cartons, mais qui prendront plus de temps a être validées en échelle de temps que la course a court terme que nous livrons contre le couple énergie/climat.

  • Jean-Mi

    Très belle réalisation technique ! Nuls doutes que ça ne vole pas aussi bien que la version thermique. Bravo.
    Mais cet avion est-il utilisable ?
    Le but d’un Caravan n’est-il pas d’être un avion de brousse utilisable partout et surtout là ou il n’y a rien ? De courts vols souvent, oui, sautant d’une ile en ile aux caraïbes, sautant d’un village à un autre village dans le bush, transportant du courrier, des médicaments, des personnes…
    Comment va-t’on recharger un Caravan dans un petit village isolé d’Amérique du sud dont la piste est la rue centrale, au milieu de la jungle ? Surtout qu’il faut parfois un long vol pour y arriver !
    L’autonomie bon dieu !!!
    Les accus n’existent pas !
    J’aime l’aviation électrique pour la pratiquer à haute dose. J’ai depuis très longtemps compris que faire un moteur électrique qui tire aussi bien que le thermique d’origine est FACILE. On fait même beaucoup mieux en électrique qu’en thermique, mais pas longtemps…
    Décidément, le green washing est partout, et personne ne semble vouloir en noter les idioties !
    Renault annonce fermer 4 usines et se concentrer sur la production de véhicules électriques ? Tout le monde applaudit ! Les politiques, les autres constructeurs automobiles, et même nos avionneurs annoncent ne vouloir faire que de l’électrique post-covid !
    Et personne de noter que la part des véhicules électrique est, de mémoire, de l’ordre de 6% dans le parc automobile français !
    En bref, pas grand monde ne roule en électrique actuellement, ni n’en a l’intention… Ne correspondant pas au besoin de l’utilisateur, trop cher, pas utilisable sauf à rester confiné autour de chez soi…
    Mort de rire !
    J’ai entendu hier à la radio quelqu’un dire: « quand j’étais jeune, acheter une deux-chevaux c’était un mois de salaire. Maintenant, acheter une voiture n’est plus d’un an de salaire… » Et il ne parlait même pas de véhicule hybride ou électrique.
    Je prends les transports en communs (enfin, sauf là…) et je roule en van diésel parce que je transporte souvent mes avions pour aller au terrain. C’est pas en Zoé que je vais faire ça, et on ne pourra pas m’imposer d’acheter un véhicule qui ne me convient pas.
    Pour en revenir au sujet : qui va vouloir d’un Cessna Caravan dont l’autonomie se limite à 2 heures ou je ne sais quelle valeur faible ? J’ai déjà ma réponse.

    • bdd13
      bdd13

      C’est bien pour cela que la contrainte énergie/climat va être absolument terrible lorsqu’elle nous imposera un autre mode de vie dont nous venons d’avoir un aperçu pendant deux mois. On en reparle dans 15/20 ans, puisque pas encore grand monde n’a compris visiblement.

      • Raoul Volfoni

        Oui, bonne idée, reparlons en dans 15/20 ans ce sera très bien. Pour le plus court terme, il y a entre-autres priorités des dizaines de milliers d’emplois à sauver dans l’Aérien, quelques milliers d’avions à remettre en l’air pour contribuer à faire tourner l’économie et quelques continents à démographie galopante à qui il va falloir expliquer comment on utilise les préservatifs pour pouvoir réellement sauver la planète.
        Tout ça nous occupera dèjà bien assez.
        Ah oui, j’oubliais, il faudra aussi penser à dire à Greta qu’elle retourne à l’école terminer ses études. Et pour info, Ryanair vient d’annoncer relancer ses vols depuis Tarbes et a priori pas en avion électrique: Bienvenue dans le monde d’après !

    • Comparons

      Ben c est simple, et logique, les clubs parachutiste.
      Larguage a 4000m sans stress et en local du terrain.
      Les voisins des aerodromes vont applaudir.
      Concernant les voitures electriques, 6 % aujourd’hui, en effet, mais c’était 2% il a 2 ans….Soit 100% d’augmentation par an…quel marché grimpe de 100%/an?

      • Jean-Mi

        Les trottinettes et les vélos électriques… 😉
        Des moyens de transport pour faire du ultra local sans « choses » à transporter autres que quelques courses légères. Et seul.
        Depuis le temps que des voitures électriques et même hybrides sont disponibles, fiables, et démontrées, il n’y a quand même que 6% de véhicules ? Y’a un problèmes…
        Tout le monde dit « c’est génial » (théorie !), mais quand il faut acheter et appliquer (pratique !), y’a plus personne ! Pourquoi ?

      • Jean-Mi

        Un club de parachutisme est en effet un très bon client pour ce genre d’avion…
        …Si on peut recharger les accus rapidement ou les changer très rapidement entre deux rotations !
        Parce que un avion de para, ça tourne tout l’après-midi sans s’arrêter ! Et monter à 4000m à 10 personnes, c’est pas faire des tours de piste en D-112 question énergie.

    • JmB

      Il y a l’autonomie mais aussi le temps de recharge…
      On peut facilement installer un kit solaire (transporté dans l’avion au détriment de la charge marchande ou à demeure sur les pistes utilisées) mais quid du temps de recharge ?
      Quelle serait la rentabilité d’un Caravan effectuant une mission à 2 heures qu’il faudra ensuite immobiliser 4, 5 ou 8 heures pour recharger sa batterie ?
      Idem pour le Beaver qui va déposer un groupe de pêcheurs sur un lac à bout d’autonomie et attendre le reste de la journée que sa batterie se recharge….
      Tout ça est bien plus compliqué que de pré-positionner des fûts d’essence et une pompe (même à main) permettant de se ravitailler en quelques minutes n’importe où !

      C’est jouable l’électrique, sûrement, mais il faudrait que les infrastructures et la technologie du ravitaillement suivent…..

      Et c’est pareil pour la voiture. Imaginez un départ en vacances, passage à la pompe sur l’autoroute en cours de trajet, vous êtes souvent 5ème ou 6ème dans la file.
      Avec l’essence et 5 mins par plein vous attendez 25mns c’est déjà long mais avec une recharge partielle à 30mns par véhicule par exemple vous attendrez….. 2h30mns puis encore 30 mns de recharge…..
      Il y a beaucoup d’amateurs ?

      • Carbet

        Bonjour JmB
        La technologie solaire est en passe de révolutionner notre relation avec le temps .
        La recharge des batteries de voitures ….. et d’avions est »possible » avec des panneaux solaires .

        J’ai fais un calcul minimaliste pour savoir combien de m² de panneaux solaires j’aurai besoin pour recharger en une journée une Renault Zoé ayant une capacité de 50 kWh , ce qui est tout juste suffisant pour faire à peine plus de 100 km dans la vraie vie . Ceci en Guyane , où l’ensoleillement moyen annuel est de 4 heures .
        Ce calcul m’a donné une surface de 160 m² ……. Grand et cher .
        Bien sur les jours couverts il faudra attendre des jours meilleurs ……
        Bien sur aussi , la belle Zoé ne roulera qu’un jour sur deux , la charge et rouler étant incompatible .

        Il y a bien sur la solution de batteries de stockage , mais là du fait du rendement de l’installation , il faut presque doubler la surface de panneaux solaires et le cout d’exploitation explose avec la maintenance de tout l’équipement mis en œuvre .
        Ne pas oublier que les batteries Li ion « standards » n’ont en moyenne une vie que de 5 à 8 ans avec une capacité restante en fin de vie de l’ordre de 70% …….. Il y a mieux sur le papier glacé des pubs .
        Sur un avion , ce n’est pas bon de perdre 30% d’autonomie …… Rire

        Un avion Caravan ou autre ayant des besoins énergétiques bien plus grands , je vous laisse faire le calcul !
        Il y a loin du rêve à la réalité soutenable !
        Salutations

      • Ark Pu

        Puissance de panneaux photovoltaic actuellement environ 1Wc/m². Pour recharger une batterie de 560kW, je vous laisse faire le calcul mais c’est plutôt des jours qu’il faudra attendre plutôt que quelques heures…

      • JmB

        @ Carbet et Ark Pu
        En résumé vous confortez ma réflexion, la technologie balbutiante existe mais se révèle inutilisable en pratique pour que l’exploitation de l’avion soit réellement possible et surtout rentable….
        Et ce pendant encore longtemps !

        Et pas mieux pour la voiture malgré les ambitions affichées par notre président pour le court terme (2025).

      • stanloc

        En France métropolitaine on admet que la puissance lumineuse du soleil au niveau du sol est de 1000 watts/m². C’est sur cette base que les simulateurs solaires sont construits. Le rendement d’une cellule photovoltaïque monocristalline au silicium est de l’ordre de 12 %. Maintenant ces cellules rondes au départ, sont placées en panneaux et protégées par une « vitre ». Aussi la puissance d’un panneau solaire en ensoleillement optimal (orientation et propreté) est de l’ordre de 100 watts/m². Il y a des cellules polycristallines et des cellules amorphes avec des rendement moindres.
        Pensez à nettoyer très souvent vos panneaux photovoltaïques

    • Romuald DUBOIS

      euh…. pour les renault c’est autre chose… pb de rentabilité : j’ai eu une tesla d’occasion pour le prix d’une Zoe neuve… comment dire…. c’est tout simplement la meilleur voiture du monde : …et ont peut le comparer a n’importe quoi d’autre : ferrarri ? plus puissant Roll royce ? plus luxueux. Volvo ? plus fiable. Audi ? mieux fini (contrairement a ce que certains veulent nous faire croire) .

  • Mcmanus

    Quelle autonomie ? Quel rayon d’action ? Quelle charge embarquée ?

  • Jean-Luc soullier

    Superbe réalisation, au moins aussi impressionnante que le DHC-1 Beaver!

  • fildru

    Si c’ est l’ avenir , rentrons dans la danse ! Quant aux pax , le seul bagage autorisé pourrait devenir la brosse a dents et la boîte de bicarbonate de soude , comme les pilotes de me109 en vadrouille !
    J’ ai imaginé une solution pour multiplier les batteries , le pax pile :
    On vous enfilera une combinaison coton , puis cuivre puis zinc , vous tremperrez dans la piscine d’eau salée , puis embarquerez , assis vous aurez les pieds tanque’s sur demande gps film, le gauche sur le _ , le droit + , et chacun son tour vous délivrerez vos ampères , si vous buvez , vous claquerez comme un condensateur , etc … !

    • Garcia

      Génial !! allez vite demander une subvention à votre président de région en lui faisant miroiter une centaine d’emplois à la clef (je vous fait confiance pour les éléments de langage….). Avec un peu de chance, vous pouvez espérer récupérer qq millions d’Euros, de quoi vivre et vous occuper jusqu’à la retraite !

  • Pilotaillon écolo

    C’est devenue épidémique : l’avion éléctrique nous envahit, mais personne ne connait de vaccin, ni de piste pour développer l’anti-corps. (poratisme).
    Devrait-on en conclure que nous allons inévitablement vers le confinement des opposants ?
    Je crains fort que les autorités mettent les activistes au vert, le temps que la situation se normalise.
    Et dire que tout cela coute des Milliards et consomme autant d’argent public, nous pourrions acheter tant de pétrôle avec ces sommes !
    Quelle infamie.

    • bdd13
      bdd13

      Le but étant justement de ne plus brûler une goutte de carburant fossile, d’une part pour réserver son usage a des causes humanitaires (santé) au-delà de quelques dizaines d’années, et aussi éviter les giga tonnes de CO2 qui vont changer la face du monde.
      Cela dit, l’exploitation commerciale des avions électriques n’est pas pour demain….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.