Accueil » « Miracle de Denver », le NTSB publie un rapport préliminaire

« Miracle de Denver », le NTSB publie un rapport préliminaire

Si on peut se réjouir que la collision en vol survenue le 12 mai 2021 près du Centennial Airport dans la banlieue de Denver n'a fait aucune victime, une enquête n'en est pas moins indispensable. Le Bureau National de la Sécurité des Transports (NTSB) vient de publier un premier rapport rappelant les faits et le déroulement de l'accident.

27.05.2021

N280Kl

Le N280KL juste après son atterrissage. Le mot "miracle" n'est pas galvaudé. © NTSB

Le Cirrus SR-22 N416DJ avec deux personnes à bord effectuait un vol local tandis que le SA226TC N280KL revenait se positionner depuis l’aéroport de Salida d’où il avait décollé 25 minutes plus tôt. Son pilote était seul à bord comme c’est l’usage dans la compagnie Key Lime Air basée au Centennial Airport.

Le bimoteur était donc en longue finale sur la piste 17L tandis que le monomoteur effectuait son dernier virage pour se poser en 17R. A 10h23 et 53 secondes les deux appareils sont entrés en collision à 3,2 nautiques de l’aérodrome, le Cirrus ayant dépassé légèrement l’axe de la piste qui lui était assignée. Les deux pistes, en service en même temps, ne sont écartées que de seulement 200 mètres au niveau de leurs axes mais leurs seuils sont décalés de 600 mètres environ.

Reconstitution des trajectoires des deux avions d’après les sources ADS-B. © NTSB

La suite est connue, le Cirrus, incontrôlable se pose sous son parachute de secours tandis que le Swearingen atterrit, une turbine coupée et son fuselage éventré.

Miracle à Denver

Dans le même goût, trois jours plus tard c’est un autre Cirrus SR22, perdu dans le mauvais temps qui fit usage de son parachute balistique dans le Wisconsin. Si l’équipage a été récupéré rapidement sain et sauf, il en fut différemment pour l’avion posé au sommet de la canopée.

Et le 17 mai deux jets T-45 d’entraînement du Training Squadron VT-22 de l’US Navy se sont télescopés en plein vol près de Kingsville au Texas. Là aussi, l’un des avions est parvenu à se poser tandis que l’équipage de l’autre terminait sous voile après une double éjection réussie.

FrM

Le rapport préliminaire du NTSB

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.