Accueil » Perpignan adopte l’application MyDz pour ses formalités aéroportuaires

Perpignan adopte l’application MyDz pour ses formalités aéroportuaires

MyDz Air Mobility est une application destinée à l’aviation générale qui permet à un pilote à l’aide d’un smartphone de s’acquitter de ses formalités aéroportuaires et notamment de régler les redevances.

26.10.2018

L'aéroport de Perpignan expérimente la nouvelle application MyDz qui pourrait rapidement intéresser une grande nombre d'aérodromes confrontés à la difficulté de recouvrer les redevances. © Transdev

Perpignan est le premier aéroport en France à utiliser la nouvelle application développée par MyDz. Celle-ci est proposée aux pilotes de l’aviation générale pour réaliser leurs formalités aéroportuaires depuis tout navigateur que cela soit avec leur mobile, tablette ou ordinateur à l’adresse du site MyDz. Le site accessible depuis mobile, permet de formuler en quelques clics son autorisation préalable et obligatoire (PPR ou Prior Permission Request) 24 heures à l’avance et de payer par carte bancaire de façon parfaitement sécurisée ses redevances aéroportuaires avant son départ. Une facture lui est adressée automatiquement dans la foulée.

Une nouvelle proposition que les usagers de l’aéroport de Perpignan sont invités à tester. © Transdev

Perpignan est la première convention mise en place par MyDz. D’autres sont en cours de négociation. Même sur les aérodromes dépourvus de PPR, ce service peut être intéressant, dès lors qu’il permet à un pilote de s’acquitter de la taxe d’atterrissage sans qu’il ait besoin de suivre un jeu de piste pour trouver le bureau adéquat. C’est aussi pour les aéroports un moyen d’améliorer leur taux de recouvrement des redevances et d’améliorer le service rendu, en anticipant des demandes des usagers exprimées via l’application.

 

8 commentaires

  • Thierry

    payer à l’avance !!!
    et si le jour J la météo nous empêche d’y aller ? on sera rembourser comment ??

    • Bonjour Monsieur,
      Vous ne payez pas avant le jour de votre vol mais avant votre départ de l’aéroport d’escale.
      Des taxes aéroportuaires vous seront dans tous les cas demandées donc les payer depuis votre smartphone en quelques clics sera forcément plus simple!!!
      Je vous remercie et vous souhaite une bonne journée

  • Bensi

    Super idée que cette appli !

  • Mathieu Friedberg

    Bravo pour ce developpement et ce sens de l’innovation
    Vivement que d’autres aerodromes l’adoptent

  • Tonton Volant

    Bonjour Monsieur le Robot, y aurait-il un être humains dans le coin ? S’il vous plaît et respectueusement.
    – Ê-être humain-in-in, (clic!) … existe pas ! Question invalide (bzzzz) => taxe + 20% !
    Raz le pompon !

    • Pilotaillon, Européen vigilant

      Après les fous volants et les tontons flingueurs à la TV de mon enfance, nous avons enfin trouvé l’hybride qui au lieu de voir les nouveautés arriver avec raison les dézingue au mieux, les ignore au pire.
      A qui laisse-t-on (toute) la place dans ce cas ?
      A tous ceux qui veulent s’emparer d’un marché ! Et nous leur offrons sur un plateau car c’est bien plus facile d’avancer sans être trop mis en avant, pour tout et surtout pour n’importe quoi.
      Pour MyDz c’est plutôt rassurant car avec des escadrilles de Tontons Volants l’essentiel de l’espace médiatique est occupé par les atermoiements et évite de se faire descendre sur les petits aléas liés au lancement.
      Alors je préfère que l’initiative soit française et que leur premier partenaire soit français également car pour une fois, nous avons une chance de ne pas louper le coche !
      Bravo ! (Enjoy, Keep going folk’s)

      Quand au coût du service :
      – il n’est pas interdit de faire connaître notre mécontentement, mais ensemble et pour de bonnes raisons
      – si nous nous n’innovons pas ici, d’autres le feront à notre place. Alors jouons la proximité, ce sera nécessairement plus profitable que d’alimenter les merveilles californiennes. (Des F35 en Belgique ? Non c’est pas possible une fois ?!? Ndlr : si, et ce n’est pas la 1ere fois Messieurs)

      • Tonton Volant

        Laissons braire les ânes !
        L’attaque ad hominem par des gens insignifiants qui ont des idées sur tout et rien, ne savent pas à qui ils s’adressent et, donc, d’où ils parlent comme leurs qualification et expérience professionnelles. Ils occupent inutilement « l’espace médiatique » et démontrent leur inanité.
        Questions :
        – de quand date le premier GPS ?
        – qu’est-ce qu’un radar monopulse ?
        Ici, il est question de la disparition de l’élément humain de la sphère relationnelle.
        Faut sortir de son bureau !
        Tonton Volant, ICNA retraité et plusieurs centaines d’heures de vol.
        Je clos là la discussion inutile.

      • Pilotaillon du 21eme siècle

        Papy Volant l’ICNA, pardon de vous avoir bousculé…
        De mon point de vue, le sujet n’est pas de tirer une légitimité d’un parfaite connaissance de l’histoire de l’aviation mais de se projeter sur les futures pratiques…
        Et je ne vous apprendrais rien quand à l’avantage de procéder à distance à l’aide de matériels appropriés.
        Je pense en particulier aux systèmes RAdio Detection And Ranging type « mono ou steel-pulse » qui vous ont permis de sécuriser tant de vols et de vies de pax…. à distance !
        Alors svp, laissez nous opérer les ppr et payer nos redevances à distance !
        La manip va pouvoir se loger dans la check list qui va bien, avant de passer le smartphone en mode avion et de demander la mise en route. Cool !

        PS : qu’importe la technique, dès lors qu’elle est fiable, qu’elle facilite le quotidien, qu’elle soit de préférence développée en France sans davantage accroître le niveau de pollution.
        Et comme à votre époque, il y aura toujours des compétences pour sécuriser, maintenir… qu’il faut bien rétribuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.