Accueil » Premier vol réussi pour le Cessna Grand Caravan électrique

Premier vol réussi pour le Cessna Grand Caravan électrique

L'eCaravan de Magnix s'envole vers sa certification. © Magnix

L’eCaravan, le C208B équipé d’un moteur électrique Magnix Magni500 de 750 ch (560 kW) a effectué son premier vol, le 28 mai 2020, au-dessus de l’aéroport de Moses Lake dans l’état de Washington.

Le Cessna Grand Caravan électrique a décollé de la piste 14 de l’aéroport de Moses Lake à 8h00, du matin, heure locale. Le vol qui a duré une trentaine de minutes a été suivi en direct sur les réseaux sociaux par un millier d’internautes du monde entier, intervient moins d’une semaine après les essais de roulage.

L’eCaravan est équipé d’un moteur électrique magni500 de Magnix développant 750 ch ou 560 kW. L’électrification du C208B Grand Caravan a été réalisée...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

16 commentaires

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(4474) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Jean-Luc soullier

    Superbe réussite!

    Répondre
  • Excellent vol! Et pleins d’autres a venir. Pour les données de performance, patientons un peu… Très bonne preuve du concept en tout cas, qui tient le record mondial pour l’avion 100% électrique le plus large ayant volé.
    Le futur a bel et bien l’air interessant

    Répondre
  • Bravo à Magnix pour ce premier vol réussit ! Je n’avais aucun doute sur ce succès puisque l’avion n’est absolument pas modifié aérodynamiquement à part le manque des sorties de la turbine.
    30 minutes, c’est pas mal pour un premier vol.
    Au fait, qu’est devenu le Beaver de Harbour Air ?

    Répondre
    • Des interviews donnés par la compagnie, il me semble qu’il est en service

      Répondre
      • Déjà en service pratique ?
        Intéressant ! Ce serait sympa qu’Aérobuzz nous fasse un topo sur les premières semaines ou mois d’utilisation commerciale de cet avion, comparé aux autres avions de Harbour Air sur des missions identique.
        Ou si l’utilisation n’est que ponctuelle sur mission spécifique…
        A suivre car c’est une très info sur ce que va devenir le nouveau Ecaravan…

        Répondre
  • Belle réussite ! Et sur le papier le Magni 500 est un moteur impressionnant 133kg pour 560kW en continu !

    Evidemment le gain de masse apporté par le moteur électrique par rapport au moteur thermique est bien plus spectaculaire pour une petite motorisation d’ULM ou de motoplaneur.
    Au delà de 500cv la turbine pèse plus ou moins aussi lourd qu’un moteur électrique de même puissance, ça n’améliore pas le bilan comparatif de l’électrique…

    Répondre
  • Quel range ??##@!!%%?? et pourquoi pas quelle distance franchissable ?

    Répondre
  • Quel range ?
    Pourquoi pas un TBM ou bien un Avanti à propulsion électrique, mais avec quel range ?
    Pourquoi tous ces effets d’annonces alors que le problème MAJEUR des batteries reste le même et sans solutions jusqu’à présent ?

    Répondre
    • Dans la mesure où les usagers pax veulent quelque chose de super rapide et donc super puissant, en électrique ça ne passera pas avec le range en plus.

      Répondre
    • Ces effets d’annonces sont la car des compagnies croient au projet, et savent qu’une place sur le marché est présente. Il existe certes un problème avec les batteries, mais il s’agit d’un problème qui impacte la performance. Pas quelque chose qui cloue l’avion au sol. Et même avec une performance « limitée », difficile de croie qu’il n’y aurait pas d’applications commerciales

      Répondre
    • Quel range ? Dans un tiroir !
      Raz le tromblon ! Parlons français, que diable !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(4474) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(4474) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.