Accueil » VerdeGo Aero, nouveau venu dans le VTOL hybride

VerdeGo Aero, nouveau venu dans le VTOL hybride

Le petit-fils de Charles Lindbergh vient d'annoncer la constitution d'une nouvelle start-up, VerdeGo Aero, qui projette de développer un véhicule personnel électrique à décollage et atterrissage vertical (VTOL), le PAT200.

8.12.2017

L'appareil à propulsion hybride, actuellement en cours de définition, est imaginé par VerdeGo Aero comme pouvant servir de taxi, d'ambulance, de cargo et de soutien humanitaire, pour des vols de 10 à 20 mn. Son design reprend l'idée du tilt-rotor avec huit moteurs électriques placés à l'avant et à l'arrière de l'appareil sur des "tilt-wings" © VerdeGo Aero

Alors que les plus pessimistes parlent de simple bulle, les plus visionnaires annoncent un nouveau mode de transport qui va révolutionner, d’ici moins de 10 ans, les déplacements urbains. S’il est délicat, à l’heure actuelle, de dire qui aura raison, les projets de VTOL hybrides ou électriques se multiplient et les premiers tests grandeur réelle sont prévus, pour Uber Air par exemple et la Nasa, dès 2018.

Le petit-fils de Charles Lindbergh, Erik Lindbergh, espère lui aussi être un pionnier dans le transport personnel aérien en lançant VerdeGo Aero, qui débute tout juste son activité. La société, installée dans les locaux de l’incubateur de l’université aéronautique Embry-Riddle à Daytona, en Floride, se donne pour objectif de développer un véhicule hybride, piloté et pouvant être automatique, le PAT200 (Personnal Air Taxi).

VerdeGo Aero a constitué un comité de pilotage constitué d’opérateurs aériens pour réfléchir au projet qui vise a développer non seulement un appareil mais aussi un réseau urbain de taxis aériens. Pour l’heure, aucune date n’est précisée pour le premier vol, ni pour le temps estimé par la start-up pour développer son projet. F.M.

Estimations pour le PAT200

Capacité2 passagers
Charge utile227 kg
Distance pour un vol « standard »30 – 60 km
Vitesse de croisière maximale> 240 km/h
Propulsion8 moteurs électriques sur 2 « tilt-wings »
EnergieGénérateur interne et essence (avec capacité de plusieurs vols entre deux ravitaillements)

2 commentaires

  • Stampe

    encore un…
    Bon, quand on pourra avoir les éléments tangibles sur les technologies prévues et leur réalité , des coûts crédibles, les infrastructures nécessaires, etc…, on pourra discuter.
    En attendant, merci de laisser le dossier de presse à la standardiste, qui transmettra comme d’habitude…

    • PIERRE

      Nous sommes bien daccord !
      Apres le VTOL à propulsion electrique :
      – Le futur Renault Espace à moteur à caoutchouc (c’est plus écolo),
      – Les « ear plugs » d’Apple faisant office de téléporteur individuel au rayon d’action illimité.
      – Le taxi du futur dont le propulseur utilise à 99% le fumier bovin, les 1 % restant revenant à une pile à combustible, tellement écolo également.
      Qu’est ce qu’il y a comme trucs débiles sur internet…
      Come down guys !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.