Accueil » Un Avenger amerrit sous les yeux des baigneurs

Un Avenger amerrit sous les yeux des baigneurs

Le Grumman TBM Avenger participait à un meeting aérien face à la plage de Cocoa Beach, Floride, quand une panne moteur l’a obligé à se poser sur l’océan, à proximité de la plage. La scène a été abondamment filmée…

24.04.2021

L’appareil avait été remis en état de vol il y a un peu plus d’un an, à l’issue d’un chantier de restauration qui avait duré près de 18 ans. Gageons que le prochain séjour en atelier sera sensiblement plus bref… © DR

Le Grumman TBM Avenger du Valiant Air Command immatriculé N108Q participait au Cocoa Beach Airshow, le 17 avril dernier, en compagnie d’autres appareils de collection. On voit sur certaines vidéos un bref nuage de fumée sortir du moteur avant que l’appareil cherche rapidement à se poser sur l’eau. Les images montrent que le pilote a gardé la maitrise de son avion tout au long du processus, avec une entrée dans l’eau à très faible vitesse et les ailes bien à...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

7 commentaires

  • anemometrix

    L’hélice tourne, il me semble entendre un bruit de moteur. Peut-être un passage bas devant le public puis une perte de puissance. Le pilote n’a peut-être pas eu d’autre choix que de se poser droit devant. Tout est bien qui finit bien… sauf pour l’avion.
    De son fauteuil on peut toujours faire mieux.

    • Stormy

      Un passage bas sur une plage, au-dessus des têtes des baigneurs (qui jusqu’à preuve du contraire ne constituaient pas un public?) ? suffisamment bas et lent, pour lors de la panne moteur, ne pas avoir l’option d’un changement de trajectoire même minime ? vous faites beaucoup de présentations comme ça, vous ?

  • Stormy

    Soyons clairs : ce pilote est un criminel plus ou moins conscient. Pour préserver sa machine, et ne pas trop avoir à nager, il se pose au milieu des baigneurs (regardez plusieurs vidéos, on voit des têtes à gauche et à droite de ses ailes alors qu’il est en train de raser la surface de l’eau) N’importe quel pilote d’aéroclub sait qu’on a quand même le choix, à quelques centaines de mètres près, de là où on va faire son atterrissage forcé. Là il aurait suffi qu’il infléchisse légèrement sa trajectoire sur bâbord pour faire le même amerrissage à 100 ou 200 m du bord, là où il n’y avait plus de nageurs – et pas plus de vagues ni de fond. Et les gens semblent le considérer comme un héros ? quant au toucher lui-même, une fois le moteur stoppé, en très courte finale on n’a plus beaucoup d’options à part garder les ailes à plat…. et tenir la vitesse mini.
    Sinon sur certaines vidéos on voit une demi-douzaine de personnes se précipiter et se jeter à l’eau, pour nager vers l’avion qui vient de s’immobiliser – réaction normale et louable, le pilote peut avoir été assommé par le choc, l’avion s’enfoncer, un feu peut se déclencher, et en débrêlant vite le pilote, on peut lui sauver la vie. Mais…. pourquoi n’y a-t-il que des hommes dans ce petit groupe ?

    • Stephane

      Un jugement pas mal dure pour quelqu’un qui n’était pas sur place ! Qui ne vous qu’une certaine perspective! Comme vous faite fausse route. Moi Étant assis sur cette plage au moment de cette amerrissage (et oui nous avons un condo labas), je peux vous dire de retourné sous votre fiché au lieu de dire des sottises.

  • Jean-Luc soullier

    je me suis fais la même réflexion, et oui je suis un pinailleur (assumé).
    Bon, grâce à vous c’est réparé…

  • Catherine Bouroullec

    Quitte à passer pour une… (j’assume ! 😉 ), j’aurais écrit qu’il amerrit « devant » le public, car sa trajectoire ne l’amène pas vers la plage, où était vraisemblablement le public en question….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.