Accueil » Airbus et l’Allemagne soumettent l’offre Eurofighter à la Suisse

Airbus et l’Allemagne soumettent l’offre Eurofighter à la Suisse

Airbus et la République fédérale d'Allemagne ont soumis le 18 novembre 2020 à l'Office fédéral de l'armement armasuisse leur offre officielle pour la vente d'avions de combat Eurofighter à la Suisse. L’Allemagne met en avant une « coopération étroite entre les forces aériennes des deux pays ».

19.11.2020

Avec l'Eurofighter, Airbus se voit déjà en Suisse. © Airbus

L’offre présentée par Airbus et l’Allemagne a été préparée en coopération avec les autres pays membres de l’Eurofighter ainsi qu’avec les partenaires industriels Leonardo et BAE Systems, et répond aux exigences du processus d’acquisition de nouveaux avions de combat (Neues Kampfflugzeug – NKF) mis en place par la Suisse pour remplacer sa flotte actuelle de F-5 et de F/A-18 par un modèle plus moderne.

La Suisse relance l’achat d’avions de combat

« Avec l’acquisition d’Eurofighters, l’Allemagne offre à la Suisse l’opportunité d’approfondir son partenariat militaire existant, notamment en ce qui concerne la formation conjointe des deux forces aériennes. », souligne Airbus et l’Allemagne. L’Allemagne qui vient d’officialiser une commande de 38 Eurofighter Typhoon Tranche 4, insiste qu’elle offre ainsi offre ainsi à la Suisse « la possibilité de poser les bases d’une coopération politique, économique et sécuritaire encore plus étroite en acquérant le même type d’avion. » 

Michael Flügger, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Suisse, renchérit en affirmant que  « Pour l’Allemagne, la Suisse n’est pas seulement un client, mais un allié stratégique avec lequel nous souhaitons intensifier encore notre collaboration existante. » De son côté, Dirk Hoke, PDG d’Airbus Defence and Space, fait remarquer qu’ « Avec plus de 200 fournisseurs dans la Confédération, Airbus est déjà un partenaire solide pour la Suisse, et nous nous réjouissons d’étendre encore cette coopération ».

Futur avion de combat suisse : les quatre propositions décortiquées

Retrouvez nous en podcast et vidéo

3 commentaires

  • Edrobal

    L’Eurofighter c’est cet avion fabuleux qui a roulé un an avant d’être capable de décoller puis a voler encore un an avant de pouvoir passer Mach 1, tout cela par incapacité à mettre au point les commandes de vol électroniques ?
    Bon, après quelques années de mise au point, il est sûrement meilleur qu’un 737 MAX.

    • Paula Nusse

      La conséquence d’une Europe destructrice des nations…

      • Pilotaillon curieux

        C’est quoi une nation ?
        Quand les poids économiques, politiques et nationalistes sont devenus trop fort pour des pays seuls, certes forts avant, mais c’était avant.
        Dernier signe en date : l’accord de libre échange entre pays asiatiques.
        Autre signe qui m’interpelle : pourquoi s’insérer dans un débat alors que votre Pseudo est si peu orienté… qui pourrait se lire comme l’émanation d’une personne résignée, qui ne ne laisse (à priori – vous démentirez surement) peu d’espace, d’envie d’échange ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.