Accueil » Boeing livre le premier CMV-22B à l’US Navy.

Boeing livre le premier CMV-22B à l’US Navy.

Les appareils à rotors basculants vont remplacer les C-2 « Greyhound » dans les missions de liaison entre la terre et les porte-avions américains.

12.02.2020

Le V-22 est entrée en service au sein de l’US Marines Corps en 2007. Si l’appareil est à présent bien au point, son entretien est hors de prix et le passage du C-2 Greyhound au CVM-22B se traduira par une augmentation du nombre de maintenanciers dans les unités concernées…  © Boeing

C’est une rupture totale qui se profile à l’horizon : la Navy va rapidement remplacer ces C-2, avions cargo dérivés des E-2 Hawkeye, par des V-22 adaptés à la mission de livraison. Adieu les joies du catapultage et de l’appontage, dos à la marche, pour les passagers transportés. Les manœuvres se feront beaucoup plus douces avec des atterrissages et décollages verticaux, à la manière des hélicoptères.

In COD we trust !

Grâce à l’installation de réservoirs supplémentaires, le CVM-22B offrira une autonomie de 1150 nautiques (2129 km) avec une charge en soute d’environ 2,7 tonnes.

L’évaluation opérationnelle va à présent débuter au sein du Test & Evaluation Squadron 21. Une première capacité opérationnelle attendue pour 2021 et l’US Navy prévoit l’achat de 48 CMV-22B.

F.L.

 

 

10 commentaires

  • FanaMV22

    A moins que l’arrivée du bestiau au sein de l’US Navy ne permette à l’Aéronautique navale de se porter acquéreur de deux ou trois Greyhound déclassés. Solution certainement moins onéreuse (mais microparc à entretenir tout de même) et qui n’offrirait pas la palette du CMV-22B notamment l’accès aux BPC et l’emploi pour le transport de commandos.

    • Rafale28

      Ou alors un achat groupé d’une dizaine de CMV-22 dans le cadre d’un partenariat F/RU/E/It pour desservir les PA et autres BPC dans le cadre d’une unité commune (formation des équipages, MTO, etc)? De quoi si nécessaire disposer d’une capacité intéressante pour des Ops Spé en concentrant ponctuellement les machines.

  • Rafale28

    A quand l’émergence en France du désir d’un projet à long terme d’acquisition du bestiau pour doter le PA CDG et les BPC? Je sais, je sais, bien trop cher. En dehors des clous de notre budget riquiqui. Mais bon ce serait bien pratique pour transporter la log, les invités et des commandos quand nécessaire.

    • JYP Air

      Pourquoi pas en fabriquer un moins cher ? Est-ce vraiment nécessaire qu’il soit ADAV ? Un bon Twin Otter ou du genre ? Il y en a déjà eu sur les portes avions de ce type d’aéronefs. Mais ils préfèrent certainement les hélicos

  • Alpha

    On sent une pointe d’amertume et de nostalgie déjà de la part de l’auteur, qui avait magnifiquement raconté son chanceux séjour à bord d’un Greyhound 😉

    • Frédéric Lert
      frederic lert

      bonsoir Alpha, ni amertume ni nostalgie pour moi, mais c’est vrai un regret pour les générations à venir qui ne goûteront pas au appontages et catapultages rock & roll !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.