Accueil » Défense – brèves » DCI soigne ses stagiaires de l’Ecole de l’Air

DCI soigne ses stagiaires de l’Ecole de l’Air

DCI propose des prestations sur-mesure de conseil, de formation et d’assistance. Situé à Paris, DCI dispose de plusieurs sites en France et à l'étranger : Koweït, Emirats arabes unis, Arabie saoudite et le Qatar, Malaisie et Singapour © DCI

Défense Conseil International (DCI) a inauguré un bâtiment d’hébergement sur la base de la base aérienne 701 de Salon-de-Provence. L'objectif est d'accroître le nombre d'élèves-officiers étrangers en formation à L’Ecole de l'Air.

DCI, l’opérateur du ministère des Armées pour le transfert du savoir-faire militaire français à l’international, organise la formation d’élèves-officiers étrangers dans son Centre International de Formation Académique et Aéronautique (CIF-AA). Ce centre est conduit en lien étroit avec l’Ecole de l’Air sur la base arienne 701 de Salon-de-Provence.

Les élèves-officiers étrangers suivent une préparation académique et militaire sur deux ans, fondée sur les compétences de l’armée de l’Air française, dans le cadre d’un partenariat entre pays.

122 chambres, 10 salles de cours...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour
    Nul doute que cette bonne idée suppose engendrer des retombées commerciales positives indirectes (via les fabricants divers en armement).
    Les centres de formations tirent vers le haut toutes sortes de publics. Si cela améliore notre balance commerciale qui s’en plaindra.
    Cordialement
    Michel BOUR

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.