Accueil » L’ouragan Laura fait fuir les B-52H de l’US Air Force

L’ouragan Laura fait fuir les B-52H de l’US Air Force

Le calme avant la tempête : les B-52H quitte Barksdale sous un beau soleil, avant l’arrivée des trombes d’eaux et des vents violents. © USAF

Devant l’avancée de l’ouragan Laura, la base de Barksdale (Louisiane) va évacuer la plupart de ses 47 B-52H.

Barksdale abrite en temps normal la moitié des B-52H américains rassemblés au sein du 2nd Bomb Wing. Ces avions, qui participent à la dissuasion nucléaire américaine avec le missile de croisière AGM-86, ont été desserrés sur d’autres bases américaines le temps de laisser passer l’ouragan. L’USAF n’a pas voulu dire si les avions étaient partis ou non avec leurs armements nucléaires.

L’ouragan Laura devrait atteindre la base aérienne à l’heure où seront publiées ces lignes. Des vents de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Auraient-ils retenu la leçon depuis le passage de l’ouragan Michael à Tyndall AFB où les F-35 étaient comparables à des plumes ?
    « L’USAF n’a pas voulu dire si les avions étaient partis ou non avec leurs armements nucléaires. » Ah tiens fort étonnant ! (et regrettable pour les chinois)
    Sinon, j’aime bien le concept d’un bombardier nuc à vocation de planeur mais si on en croit les spécifications, à 150 km/h un B-52 ne tient pas en l’air (Stalling speed 169 mph, Source : http://tbo.wikidot.com/b-52) 😉

    Répondre
  • La nature a toujours le dernier mot. On s’incline et on encaisse. Bon courage les gars.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.