Accueil » NHIndustries choisit le casque TopOwl de Thales pour les pilotes des NH90 des Forces Spéciales

NHIndustries choisit le casque TopOwl de Thales pour les pilotes des NH90 des Forces Spéciales

Cette version du casque TopOwl Digital Display de Thales est développée à la demande de la Direction générale de l’armement (DGA) pour le besoin des forces spéciales françaises ; elle est également disponible pour celles des pays partenaires ou clients du NH90.

27.04.2021

Avec la nouvelle génération Digital Display du TopOwl, les pilotes d’hélicoptères pourront voler dans toutes les conditions d’environnement visuel dégradé, grâce à la numérisation et un affichage Haute Définition, promet Thales. © Thales

Cette génération digitale du casque TopOwl Digital Display ouvre l’ère de la réalité augmentée au profit de la capacité opérationnelle des pilotes d’hélicoptères de combat, notamment pour le vol en environnement visuel très dégradé. Le casque TopOwl a été également sélectionné pour le standard 3 de l’hélicoptère de combat Tigre qui fait l’objet d’une coopération entre la France, l’Allemagne et l’Espagne.

Thales renforce les capacités d’entraînement du Tigre

Les forces spéciales sont les unités militaires spécifiquement formées pour recueillir du renseignement ou effectuer des interventions derrière les lignes ennemies. Les évolutions du NH90 forces spéciales apportent une augmentation substantielle des capacités de mission et le positionnent comme l’un des hélicoptères de transport tactique les plus performants au monde, en particulier dans des conditions environnementales extrêmes comme le sable, la neige, le brouillard ou les nuits les plus sombres.

En service depuis 2005, le casque TopOwl a été éprouvé au combat. Sa nouvelle génération digitale améliore la définition et autorise la présentation de vidéos issues de capteurs, sans perte de qualité, repoussant les limites du vol en environnement visuel dégradé. Elle tire parti des technologies numériques les plus récentes et intègre la cybersécurité dès sa conception.

L’ALAT recevra des NH90 Caïman « forces spéciales » à partir de 2025.

TopOwl Digital Display participe à la réduction de la fatigue des pilotes et à la coopération en équipage indispensables lors des missions les plus difficiles notamment par l’affichage des informations pertinentes devant les yeux du pilote, l’association d’un système audio d’alertes spatialisées et la réduction du bruit ambiant, affirme Thales.

TopOwl offre aussi des fonctionnalités inégalées pour le pilotage sans visibilité directe en toute sécurité et la réalisation des missions grâce à la réalité augmentée fruit de la vision synthétique du terrain et des informations issues des capteurs et caméras 2D ou 3D. Utilisable de jour comme de nuit, il aide ainsi le pilote lors des atterrissages en situation très dégradées telles que nuage de poussière, brouillard, neige ou nuit très sombre.

« Parfaitement adapté à la morphologie de chaque pilote, la conception matérielle de la dernière génération TopOwl a évolué pour réduire les contraintes d’intégration, avec une puissance électrique et une masse réduites.« , insiste Thales.  « Du fait de la simplification des câbles de connexion du casque, la sortie en urgence de l’équipage est facilitée, en particulier en cas d’amerrissage.« 

Le NH90 vu par ses pilotes

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.