Accueil » Honeywell estime les besoins à près de 4.200 hélicoptères sur 5 ans

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Honeywell estime les besoins à près de 4.200 hélicoptères sur 5 ans

Dans son étude publiée fin février 2018, Honeywell estime que 4.000 à 4.2000 hélicoptères civils seront livrés entre 2018 et 2022. La firme explique que l'économie, semblant repartir dans le monde, conforte les investisseurs dans leur intention d'achat de nouveaux hélicoptères, essentiellement des hélicoptères légers mono-moteur.

12.03.2018

L'étude prospective d'Honeywel prévoit une hausse de la livraison d'hélicoptères légers en Amérique du Nord, qui concentre près de 40% de la flotte mondiale d'hélicptères civils © Airbus Helicopters

Honeywell vient de publier sa 20ème étude prospective intitulée « Turbine-Powered Civil Helicopter Purchase Outlook. » Le fabricant d’avionique explique que, en plus de meilleures conditions économiques globales attendues en 2018, l’impact positif de la réforme des taxes, en cours aux Etats-Unis, sur l’achat de nouveaux hélicoptères, confirment l’intention des gestionnaires de flotte d’acquérir des appareils.

D’après l’étude, dans les douze prochains mois, l’utilisation des flottes d’hélicoptères devrait augmenter de manière significative en Amérique du Nord et plus modestement en Europe et en Amérique Latine. Lorsqu’ils choisissent une marque et un modèle, les opérateurs prennent en considération la performance de l’appareil et le nombre d’heure de la flotte actuellement en service, la taille de sa cabine et sa distance franchissable étant secondaires.

Amérique du Nord : Plus de 50% des intentions d’achats concernent des modèles mono-moteurs, alors que 20% d’entre eux concernent les hélicoptères légers et les petits bi-moteurs.

Europe:  Près de 22% des sondés veulent remplacer ou augmenter leur flotte. 35% des achats concerneraient des mono-moteur légers et de petits bi-moteurs. 12% des sondés indiquent vouloir acquérir des bi-moteurs lourds.

Amérique latine: 35% des sondés veulent remplacer ou augmenter leur flotte sur les cinq ans à venir. 50% des achats concerneraient des hélicoptères légers.

Moyen Orient et Afrique : 75% des intentions d’achats portent sur les hélicoptères légers mono-moteur.

Asie-Pacifique : Les hélicoptères légers mono-moteurs remportent 35% des intentions d’achat à égalité avec les bi-moteurs légers. Les intentions augmentent de 9 points en comparaison de 2017.

Un commentaire

  • Porco Rosso

    L Economie semble repartir « a l economie » justement, ce qui n est pas de tres bon signe en Aviation pour la Safety.. Mais le constructeur lui tant qu il vend des machines meme si elles tombent, faute de competences operationelles et depenses, quelle importance?
    C est meme mieux pour les ventes..
    Ca promet..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.